XV de France : Les réactions tricolores après le Grand Chelem

XV de France : Les réactions tricolores après le Grand Chelem©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 20 mars 2022 à 00h04

Retrouvez les déclarations des joueurs et du staff du XV de France après la victoire sur l'Angleterre, qui offre aux Bleus leur premier Grand Chelem depuis 2010.



Antoine Dupont (demi de mêlée et capitaine du XV de France, au micro de France 2)

« C'est notre troisième Tournoi ensemble et, deux fois, on a terminé à la deuxième place. Ça a été vraiment frustrant car c'étaient des matchs qu'on aurait pu gagner, qui se sont joués à pas grand chose mais on finit derrière. Aujourd'hui, on voulait avoir les clés en main pour pouvoir gagner, on fait en plus ce Grand Chelem, c'est incroyable. On sait combien cette compétition est dure, combien de temps le public attendait ça et nous aussi. On va vraiment savourer maintenant. On repense à tous les sacrifices, tous les entraînements, tout ce qu'on a enduré depuis des semaines, depuis des années. On s'entraîne au quotidien, on souffre pour pouvoir vivre des moments comme ça, des émotions comme ça. Ça fait plaisir de laisser aller quand ça gagne. Peut-être que lundi, on va penser à la suite. On a tous ça dans un coin de la tête et c'était important de pouvoir gagner des compétitions pour préparer une Coupe du Monde, en plus à domicile. Cette équipe est très ambitieuse et se donne les moyens de l'être aussi. C'était important de valider ça aujourd'hui. »

Fabien Galthié (sélectionneur du XV de France, au micro de France 2)

« Les membres du staff ont été formidables. Ce n'est pas depuis aujourd'hui, c'est depuis maintenant deux ans et demie que le travail réalisé avec passion, avec engagement, sans concession nous a permis de venir arracher cette victoire ce soir et de conclure ce Tournoi par un Grand Chelem. Je n'arrive pas encore à réaliser, on est encore sous tension. La différence entre gagner un Grand Chelem comme joueur et gagner un Grand Chelem comme entraîneur, c'est 20 ans d'écart. »

Damian Penaud (ailier du XV de France, au micro de France 2)

« C'est une libération. On avait à cœur de bien terminer ce Tournoi. On s'était dit qu'on n'avait pas fait tout ça pour rien et qu'il fallait concrétiser, chose ce qu'on a faite ce soir. On ne s'est pas lâchés de la partie. Il y a eu des bas, notamment en début de seconde période mais on connaît l'état d'esprit et la solidarité de ce groupe et c'est ce qui a fait qu'on a gagné ce soir, tout simplement. On est parfois mis sous pression à l'entraînement mais on arrive à rester froids, être lucides et, surtout, on a tous confiance l'un dans l'autre. C'est ce qui fait la force de ce groupe. Je fais un petit clin d'œil à mon papa qui a 32 sélections et ce titre sur ma 32eme, c'est un beau petit symbole et je le dois en partie à lui. »

Cameron Woki (deuxième ligne du XV de France, au micro de France 2)

« Aujourd'hui, je suis fier parce qu'on a joué devant notre public, qui nous a poussés tout au long de la compétition. C'était très dur, un Tournoi très, très compliqué. On n'a pas lâché. On savait ce que ça représentait de gagner ce Tournoi-là pour le groupe, pour les Français, pour les supporters. C'est chaud ! Je pense à ma famille, à tout le travail qu'on a pu fournir. Je pense aussi aux 42 joueurs qui nous ont accompagné durant ce Tournoi, ils nous ont aidé à travailler. Je pense aussi à mes éducateurs à Bobigny. C'était un long chemin mais, aujourd'hui, on est récompensés et je suis très heureux. C'est incroyable et on peu être fier du groupe. »

Gaël Fickou (centre du XV de France, au micro de France 2)

« Je pense que ça fait un moment qu'on est une famille dans l'équipe. Voir cette ambiance, ça nous rend encore plus fort, c'est incroyable. Il n'y a pas de mots, c'est hallucinant. C'est vraiment la plus belle de mes 71 sélections. »

Cyril Baille (pilier du XV de France, au micro de France 2)

« Je ressens des émotions énormes. Avec ce groupe, c'est juste géant ! On n'a qu'une envie, c'est de profiter. L'ambiance est énorme et la communion avec le public est incroyable encore une fois ce soir. On leur doit aussi ce titre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.