Bayonne : Absence de longue durée pour Michael Ruru

Bayonne : Absence de longue durée pour Michael Ruru©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 09 juin 2021 à 18h10

Touché à un genou ce samedi face au Stade Français Paris, le demi de mêlée de Bayonne Michael Ruru sera absent pour au moins dix mois.

La 26eme et dernière journée du Top 14 a fait des dégâts. Alors que le capitaine du XV de France Charles Ollivon sera écarté des terrains en raison d'une rupture du ligament croisé du genou gauche, c'est du côté de Bayonne qu'il y a également eu de la casse ce samedi. Remplacé par Guillaume Rouet dès le quart d'heure de jeu lors de la rencontre entre l'Aviron Bayonnais et le Stade Français Paris, remportée de peu par le club de la Capitale (9-12), Michael Ruru va être écarté des terrains pendant de très longs mois et ne pourra donc pas soutenir ses coéquipiers ce samedi à l'occasion de l'« Access Match » qui verra Bayonne affronter son rival Biarritz sur la pelouse d'Aguiléra.


Bru : « La saison prochaine sera blanche » pour Ruru

Sorti sur civière le week-end dernier, le joueur néo-zélandais a été victime d'une luxation d'un genou avec rupture des ligaments croisés. Face à la presse, dans des propos recueillis par le quotidien régional Sud-Ouest, le manager de l'Aviron Bayonnais Yannick Bru a fait un point sur l'état de santé de son joueur de 30 ans. « La rotule et le tendon rotulien ne sont pas touchés mais la saison prochaine sera blanche pour lui, a-t-il déclaré. On va lui laisser le temps de se remettre. » En effet, l'absence de Michael Ruru est estimée entre dix et douze mois. Une opération est prévue à la fin de cette semaine à Bordeaux. Alors que Bayonne va jouer son maintien sur 80 minutes ce samedi, c'est sans son demi de mêlée phare que le club basque va devoir soit disputer une nouvelle saison en Top 14, soit disputer une saison en Pro D2 avec comme objectif de potentiellement retrouver sa place dans l'élite du rugby professionnel français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.