CM 2022 : Une arbitre porte-bonheur pour les Bleues ?

CM 2022 : Une arbitre porte-bonheur pour les Bleues ?©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 02 novembre 2022 à 14h01

Mme Neville a dirigé deux des quatre derniers matchs entre la France et la Nouvelle-Zélande, une série qui a toujours abouti à un succès des Bleues, désormais en quête de leur première finale de Coupe du Monde.



Les demi-finales du Mondial, ce week-end, ne concerneront pas seulement la France sur le terrain. En effet, Aurélie Groizeleau sera une des deux assistantes à la touche de la Sud-Africaine Mme Barrett-Theron, pour la première demi-finale entre le Canada et l'Angleterre. Cette dernière a déjà dirigé la victoires des Anglaises 49-17 contre les Canadiennes, en 2017, mais il s'agissait d'un test-match et ce sera bien sa première apparition à un tel niveau de la compétition.

Mme Neville au sifflet de la dernière finale en 2017

Tout comme l'Irlandaise Mme Neville aux manettes de la demi-finale suivante, qui démarrera environ une heure plus tard (à 7h30, heure française, après Canada - Angleterre à 4h30) et que le rugby français attend avec impatience, entre nos Bleues et les hôtesses néo-zélandaises. Toutefois, si Mme Neville n'a jamais participé à une demi-finale de Coupe du Monde, elle n'en reste pas moins la dernière grande référence en date, puisque c'est elle qui était au sifflet de la dernière finale remportée en 2017 par la Nouvelle-Zélande face à l'Angleterre (41-32). Elle connait déjà les Bleues sur ce Mondial, puisqu'elle était de la défaite contre les Anglaises (13-7).


Mais surtout, elle était déjà présente lors de deux affrontements récents entre la France et les Black Ferns, qui se sont soldés les deux fois par une victoire des Bleues (30-27 à Grenoble en novembre 2018, puis 25-16 en juillet 2019 aux Etats-Unis). Alors, jamais deux sans trois ? D'autant que les Françaises, depuis, ont encore battu deux autres fois la Nouvelle-Zélande, lors de deux tests successifs en fin d'année dernière à domicile (38-13 à Pau, puis 29-7 à Castres). Le premier de ces deux matchs avait d'ailleurs été dirigé par Mme Barrett-Theron. Comme le monde de l'ovalie est petit...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.