Pentathlon moderne (F) : Oteiza et Clouvel dans le Top 10, French sacrée

Pentathlon moderne (F) : Oteiza et Clouvel dans le Top 10, French sacrée©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 06 août 2021 à 13h08

Après s'être replacée lors de l'épreuve d'équitation, Elodie Clouvel et Marie Oteiza n'ont pas été en mesure d'accrocher une médaille lors du laser run, dominé par la Britannique Kate French, sacrée championne olympique du pentathlon moderne.


Laser run : French intouchable, Clouvel et Oteiza manquent le podium

Dernière épreuve, combinant le tir et la course à pied, le laser run a permis à Kate French d'aller chercher avec autorité le titre olympique. Partie en cinquième position avec quinze secondes de retard sur la Russe Uliana Batashova, la Britannique a récupéré ce temps dès le premier tour du parcours, avec une seule erreur au tir sur le chemin. Avec deux sans-faute sur les deux derniers tirs, Kate French n'a jamais pu être rattrapée et s'impose avec quinze secondes d'avance sur la Lituanienne Laura Asadauskaite. Cette dernière s'était élancée de la 13eme position avec 37 secondes de retard sur la future championne olympique mais, plus rapide à la course et précise au tir, elle a pu remonter jusqu'au deuxième rang. La médaille de bronze revient à la Hongroise Sarolta Kovacs, qui n'a pas pu résister à la remontée des deux premières. Côté Tricolore, Elodie Clouvel pourra regretter un deuxième passage au tir durant lequel il lui a fallu onze tentatives pour atteindre la cible à cinq reprises. Deux tirs plus précis en fin de course lui ont permis de remonter au sixième rang, battue au sprint par Uliana Batashova. Marie Oteiza, quant à elle, a reculé dans la hiérarchie avec des tirs moins précis et bien moins de vitesse de course. La Tricolore conclut ce pentathlon moderne à la dixième position.

Equitation : Oteiza et Clouvel ont fait mieux qu'assurer

Discipline sans doute la plus compliquée à aborder dans le cadre du pentathlon moderne, l'équitation a souri aux Tricolores. Assurant toutes deux un sans-faute face aux obstacles avec un cheval qui leur avait été désigné par tirage au sort, Marie Oteiza et Elodie Clouvel ont dépassé le temps maximal accordé pour boucler le parcours. Avec toutes deux sept points de pénalité, n'ajoutant donc que 293 points à leur total à l'issue des quatre premières épreuves, les deux représentantes françaises se replacent avant le laser run, qui viendra conclure ce pentathlon moderne. Une quatrième épreuve qui s'est avérée fatale pour plusieurs concurrentes dont Annika Schleu. Accompagnée d'un cheval plus rétif, l'Allemande a vu sa monture tarder à prendre la piste et refuser un obstacle. En larmes, Annika Schleu signe un zéro pointé sur cette épreuve d'équitation et recule de la première à la 31eme place. La Russe Uliana Batashova prend ainsi la tête avec 820 points, devant la Sud-Coréenne Sehee Kim (810 points) et la Hongroise Sarolta Kovacs (809 points). Avec 798 points, Marie Oteiza pointe à la sixième place du classement général et s'élancera avec 22 secondes de retard quand Elodie Clouvel, avec 784 points, est huitième, avec un retard de 36 secondes sur la ligne de départ du laser run.

Escrime bonus : Pas de point pour Clouvel, un pour Oteiza

La compétition se poursuivait avec l'escrime "bonus", avec des assauts déterminés par le tour de classement de jeudi (la 36eme affronte la 35eme, et la gagnante affronte la 34eme, et ainsi de suite jusqu'à la gagnante de jeudi). Clouvel avait terminé 24eme et Oteiza 13eme. Cette épreuve était l'occasion de gagner des points "bonus", comme son nom l'indique, en éliminant une escrimeuse mieux classée que soi la veille. Mais Elodie Clouvel n'y est pas parvenue. Opposée à la Lituanienne Laura Asadauskaite, elle a été touchée en premier et doit donc se contenter des 196 points obtenus jeudi, sans le moindre bonus. Entrée en lice un peu plus tard, Marie Oteiza a mis fin au beau parcours de l'Italienne Elena Michela, qui avait remporté six victoires, mais elle s'est inclinée lors de l'assaut suivant contre la Biélorusse Volha Silkina. Elle empoche donc 214 points du tour de classement plus un point bonus. Au classement général après deux épreuves, c'est l'Allemande Annika Schleu qui domine, alors que Marie Oteiza est dixième et Elodie Clouvel quinzième. La prochaine épreuve sera celle d'équitation, avec un saut d'obstacles sur un cheval tiré au sort, ce qui pourrait offrir de nombreux retournements de situation.

200m nage libre : Clouvel se replace, Oteiza un peu moins



Décevantes jeudi lors du tour de classement en escrime, Elodie Clouvel et Marie Oteiza espéraient remonter un peu à l'occasion de la première véritable épreuve de ce pentathlon, le 200m nage libre. Cela a été le cas pour Clouvel, la vice-championne olympique en titre, un peu moins pour Oteiza, la championne d'Europe 2018. Les deux Françaises étaient présentes dans la même série dans le bassin de 25m installé dans le Stade de Tokyo où se sont déroulés les matchs de rugby à 7. Elles ont donc pu assister aux premières loges au record olympique battu par la Russe Gulnaz Gubaydullina, la championne du monde 2017, qui s'est imposée en 2'07"31. Clouvel a quant à elle terminé troisième de la course en 2'07"51 et Oteiza sixième en 2'10"15, ce qui les placent respectivement troisième et septième de l'épreuve de natation, toutes séries confondues.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.