Real Madrid : L'annonce de Benzema sur le futur de Mbappé

Real Madrid : L'annonce de Benzema sur le futur de Mbappé©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 02 septembre 2021 à 18h50

L'attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, s'est montré convaincu après le match des Bleus face à la Bosnie. Selon lui, Kylian Mbappé rejoindra un jour le club madrilène dans le futur.


Karim Benzema en est persuadé : un jour, Kylian Mbappé portera le maillot du Real Madrid sur les épaules. Le natif de Bondy évoluera au sein du PSG durant la saison, comme cela a été confirmé par le dénouement du marché estival, mardi soir. Alors qu'il ne s'était plus exprimé depuis l'élimination des Bleus lors du dernier Championnat d'Europe, Benzema a évoqué le cas de son partenaire d'attaque en équipe de France au micro de RTL et M6. "C'est un joueur qui jouera un jour ou l'autre pour le Real Madrid. On s'entend super bien, j'aimerais qu'il soit avec moi aujourd'hui à Madrid. Je vais le redire mais c'est le meilleur club du monde. Après, il y a beaucoup de pression. Les socios sont à fond sur le foot. C'est un monde différent", a-t-il expliqué après le nul des Bleus face à la Bosnie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (1-1). En dépit de deux offres (160 millions d'euros puis 180 bonus inclus), les dirigeants du PSG n'ont pas cédé devant la persistance du Real Madrid. Ainsi, ils prennent le risque de voir Mbappé partir libre en fin de saison, à l'issue de son contrat encore en vigueur jusqu'en 2022.

"On aurait aimé gagné ce match là"

Par ailleurs, Benzema s'est aussi exprimé sur le sujet de l'équipe de France. Tenue en échec par la Bosnie, la sélection tricolore possède encore une marge confortable de 4 points sur l'Ukraine, son prochain opposant et dauphin au classement, mais le natif de Lyon s'est montré déçu par le résultat. "On aurait aimé gagner ce match là, en France, devant notre public. En première mi-temps, on a fait des bons mouvements, en seconde mi-temps, avec le carton rouge (de Koundé, ndlr), on a reculé un petit peu, ce qui est normal quand on joue à un de moins", a jugé l'attaquant. Prochains rendez-vous contre l'Ukraine, samedi à Kiev, avant d'affronter la Finlande, mardi à Lyon dans cette rentrée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.