Supercoupe d'Europe : Chelsea domine Villarreal aux tirs au but

Supercoupe d'Europe : Chelsea domine Villarreal aux tirs au but©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 12 août 2021 à 00h00

Avec un Kepa spécialement entré pour les tirs au but, Chelsea s'est joué mercredi soir de Villarreal (1-1 a.p., tab : 6-5).



Trois mois après avoir conquis la Ligue des Champions, Chelsea a fait main basse ce mercredi sur la Supercoupe d'Europe. Les Londoniens ont eu fort à faire face à Villarreal, le lauréat de la Ligue Europa, mais ils ont fini par avoir le dernier mot. La différence s'est faite aux tirs au but (1-1 a.p., tab : 6-5) grâce à un coup de poker gagnant avec Tuchel.

Villarreal n'a pas démérité

Dans cette finale, chaque équipe a eu sa mi-temps. Les champions d'Europe ont mieux commencé le premier acte, et ils auraient dû mener bien plus largement que 1-0 à la pause. Hakim Ziyech avait trouvé la faille à la 27e, en se retrouvant à la conclusion d'un beau mouvement des siens, mais les autres opportunités ont toutes été gaspillées par les Blues. Ou, c'est Sergio Asenjo qui les a neutralisées plus précisément. Le gardien espagnol s'est interposé devant Werner (6e), Kanté (9e) et Alonso (35e) avant de voir une reprise de Kurt Zouma passer au-dessus de son cadre (36e). Pour Chelsea, c'est donc plus la frustration qui a prédominé au moment de rejoindre les vestiaires, d'autant plus que son buteur du soir est sorti prématurément après une blessure à l'épaule.

Au retour des vestiaires, ce fut au tour de Villarreal d'avoir l'emprise sur les débats. Le Sous-Marin Jaune a refait surface progressivement. Après une premier tentative d'Albert Moreno sur la transversale (48e), Gerard Moreno a trouvé le poteau (52e). L'attaquant international espagnol ne s'est cependant pas découragé. Et à la 73e minute, il est parvenu à rétablir la parité en exploitant un joli une-deux avec l'ancien Rémois Boulaye Dia. Une égalisation méritée et qu'Edouard Mendy n'a pas pu éviter. L'ancien rennais a pourtant fait ce qu'il fallait auparavant pour préserver l'avance des Blues.


Kepa, le pari réussi de Tuchel

Les deux équipes n'ont pas pu se départager au bout de 90 minutes, et donc dû avoir recours à une prolongation. Cette demi-heure additionnelle n'a pas suffi pour désigner un vainqueur. Après son passage à vide, Chelsea s'est quelque peu réveillé et a pu s'offrir des balles de match. Christian Pulisic (100e) et Mason Mount (108e) n'ont pas su les convertir.

Ce sont donc les tirs au but qui allaient désigner le vainqueur de cette finale. Un exercice qui a souri aux Anglais et à leur gardien remplaçant Kepa Arrizabalaga. Le portier ibérique a été incorporé spécialement pour cette épreuve à la 119e minute et il n'a pas déçu en effectuant deux arrêts. De quoi oublier quelque peu son déclassement dans la hiérarchie des portiers des Blues.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.