Ligue des champions : Le PSG voyage toujours mal

Ligue des champions : Le PSG voyage toujours mal©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 08 novembre 2023 à 16h48

Battu à Milan mardi (1-2), le PSG a confirmé ses difficultés à l'extérieur en Ligue des champions. Comme son nouvel entraîneur Luis Enrique...


Un mois après avoir pris l'eau à Newcastle (1-4), le Paris Saint-Germain s'est incliné à San Siro contre l'AC Milan mardi soir (1-2), pour sa deuxième défaite en autant de déplacements dans cette phase de poules de la Ligue des champions. Des difficultés à l'extérieur dans la prestigieuse compétition européenne qui ne datent pas d'hier. Depuis le début de l'exercice 2021-2022, le club de la capitale a disputé dix rencontres hors de ses bases en C1, pour seulement deux succès, face au Maccabi Haïfa et à la Juventus l'an dernier, alors qu'il s'est incliné à cinq reprises et a obtenu le nul à trois reprises.

15 matchs d'affilée sans « clean sheet »

Un bilan insuffisant pour espérer aller loin sur la scène continentale, l'objectif ultime des propriétaires qataris, d'autant plus que le PSG a encaissé au moins un but lors de ses 15 derniers déplacements européens. Il faut ainsi remonter plus de trois ans en arrière, et au 28 octobre 2020, pour retrouver trace d'un « clean sheet » parisien à l'extérieur en Ligue des champions, lors de la victoire 2-0 face à Istanbul Basaksehir. L'entraîneur s'appelait alors Thomas Tuchel et le dernier rempart Keylor Navas, aujourd'hui doublure de Gianluigi Donnarumma.

Luis Enrique aussi sur une mauvaise série

Nommé sur le banc parisien l'été dernier, Luis Enrique a lui aussi poursuivi sa mauvaise série lors des déplacements en Ligue des champions. Pour sa dernière expérience dans la compétition, en 2016-2017, avant de prendre en main la sélection espagnole (2018-2022), il restait sur deux défaites consécutives à l'extérieur avec le Barça : le fameux 4-0 au Parc des Princes avant la non moins fameuse remontada, puis un revers 3-0 à Turin contre la Juventus en quart de finale aller, alors qu'il avait déjà connu la défaite en phases de poules sur la pelouse de Manchester City (1-3). Des statistiques à améliorer, pour le PSG et son entraîneur, à Dortmund le 13 décembre, lors d'un dernier match qui pourrait valoir très cher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.