PSG : Ce que risque le club après les chants homophobes

PSG : Ce que risque le club après les chants homophobes©Panoramic, Media365

Juba Touabi, Media365, publié le jeudi 05 octobre 2023 à 09h20

Le Paris Saint-Germain pourrait recevoir des sanctions de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) après les chants homophobes repris par certains éléments de l'effectif.



Les mauvaises nouvelles risquent de se multiplier pour le club de la capitale. Après le naufrage à Newcastle (4-1), ce mercredi soir, pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain pourrait cette fois-ci recevoir une punition en dehors des terrains. La commission de discipline de la LFP va étudier l'affaire des chants homophobes entonnés contre l'Olympique de Marseille par les supporters au Parc des Princes.

Les faits remontent au 24 septembre 2023. Après la victoire de la formation parisienne (4-0) pour le premier Classique de la saison, les camarades de Kylian Mbappé ont fêté la victoire avec leurs fans. Des chants à la gloire du club francilien ont été entonnés mais pas seulement. Les supporters parisiens ont également insulté leur adversaire et des vidéos relayées sur les réseaux sociaux montrent certains éléments de l'effectif faire de même. Il est également utile de rappeler que des chants homophobes ont aussi été entendus.

Vers la fermeture de la tribune Auteuil

Ce jeudi 5 octobre 2023, le Paris Saint-Germain risque de recevoir des sanctions suite à ce dérapage. Randal Kolo Muani, Ousmane Dembélé, Achraf Hakimi et Layvin Kurzawa, les quatre joueurs concernés, pourraient eux aussi recevoir des sanctions de la part de la commission de discipline de la LFP.

Selon les informations du quotidien l'Équipe, le club de la capitale risque la fermeture de la tribune Auteuil pour un match ferme. Si un huis clos total peut être envisagé, ce ne devrait probablement pas être le cas dans ce dossier. De leur côté, les quatre joueurs parisiens concernés pourraient recevoir un match de suspension avec sursis. Ces derniers n'ont pas repris des chants homophobes et cela pourrait jouer en leur faveur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.