Lens : Clauss revient sur ses débuts avec les Bleus

Lens : Clauss revient sur ses débuts avec les Bleus©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 09 avril 2022 à 20h50

Après avoir fait ses premiers pas en équipe de France courant mars, Jonathan Clauss, le piston droit de Lens, est revenu sur cette parenthèse enchantée, qu'il espère revivre.



Fin mars, Jonathan Clauss a réalisé un rêve : celui de porter les couleurs de l'équipe de France. Convoqué par Didier Deschamps à la surprise générale, le joueur de Lens (29 ans) a ainsi disputé ses premières minutes avec les Bleus contre la Côte d'Ivoire à l'Orange Vélodrome de Marseille (2-1) et a ensuite été titulaire contre l'Afrique du Sud quelques jours après au Stade Pierre-Mauroy à Lille (5-0). Quelques jours après, le piston droit, passé notamment par l'Arminia Bielefeld dans sa carrière, est revenu sur sa première convocation avec l'équipe championne du monde en 2018 en Russie. « Une semaine et demie de rêve, de stress aussi, mais de rêve, avec des étoiles plein les yeux. (...) C'est que du bonheur, que de plus, que du bonus, que de bonnes choses », a expliqué l'intéressé à ce sujet, lors d'un entretien accordé à RMC.

« Tout faire pour y retourner »

« J'aurais pu faire certaines choses beaucoup mieux. Mais si on m'avait présenté ce scénario, je l'aurais pris de suite. (...) J'ai bien géré, j'ai réussi à me libérer totalement sur le match de l'Afrique du Sud, c'est positif pour moi. (...) Etre à nouveau sélectionné ? Ce serait un mensonge si je disais que non. Évidemment que j'y pense maintenant que j'y ai goûté. J'ai envie de tout faire pour y retourner, a par la suite confié Clauss. Après, il y a des échéances qui s'enchaînent, il faut réussir à faire la part des choses. Si je pense trop à l'équipe de France, je vais me griller les ailes et me couper l'herbe sous le pied. Il faut différencier les deux situations, même si c'est dans un coin de ma tête. » Pour autant, le chemin jusqu'à la Coupe du monde au Qatar, où les Bleus défieront notamment le Danemark et la Tunisie, est encore long pour le Lensois, qui va désormais tenter de confirmer sur la durée sa belle forme du moment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.