Un Euro 2024 décisif dans la course au Ballon d'or ?

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 14 juin 2024 à 10h33

Si Vinicius est le grand favori au Ballon d'or, Jude Bellingham, Toni Kroos et Kylian Mbappé pourraient marquer des points à l'Euro.

C'est le grand jour ! Vendredi soir (21h), l'Euro 2024 va débuter à Munich avec un match entre l'hôte allemand et l'Ecosse. Et si Vinicius Jr, élu meilleur joueur de la Ligue des champions, est aujourd'hui le grand favori, et va avoir l'occasion de le confirmer encore plus lors de la Copa América avec la Seleçao (20 juin-14 juillet), d'autres prétendants au trophée pourraient profiter du championnat d'Europe pour marquer des points dans cette course au Ballon d'or. C'est notamment le cas de deux autres joueurs du Real Madrid, sacré champion d'Europe pour la 15e fois au début du mois. A commencer par Jude Bellingham. Le milieu de terrain anglais a réussi sa première saison dans la capitale espagnole, même s'il a moins bien fini. Il termine tout de même avec 23 buts, dont 19 en Liga, et 13 passes décisives toutes compétitions confondues. L'ancien de Dortmund a été désigné meilleur espoir de la C1, et apparaît également dans l'équipe type.

Une chance pour Mbappé ?

Autre joueur du Real, Toni Kroos va lui prendre sa retraite après cet Euro à domicile. Un feu d'artifice avec la Mannschaft pourrait-il lui permettre de coiffer tout le monde au poteau et de raccrocher les crampons avec un Ballon d'or ? Ce n'est pas totalement impossible, d'autant plus que le trophée ne récompense désormais plus le meilleur joueur de l'année civile, mais de la saison écoulée. Kroos a donc ses chances, comme l'espère son entraîneur Carlo Ancelotti. Même si le milieu de terrain allemand a encore répété que les trophées individuels n'étaient pas une priorité pour lui. Le dernier prétendant vient lui de s'engager avec le club merengue, et va être présenté officiellement après l'Euro. Il s'agit évidemment de Kylian Mbappé, meilleur buteur de la Ligue des champions (8 buts), à égalité avec Harry Kane, mais qui n'apparaît pas dans l'équipe type de la saison. Sacré champion de France pour la sixième fois avec le PSG, avec qui il a vécu une drôle de fin d'aventure, celui qui a également remporté un sixième titre consécutif de meilleur buteur de L1, part avec du retard. Mais s'il signe de grosses performances en Allemagne, et qu'il est sacré champion d'Europe avec les Bleus, « Kyk's » peut rebattre les cartes. Rendez-vous dans un mois...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.