Aimé Jacquet a 80 ans !

Aimé Jacquet a 80 ans !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 27 novembre 2021 à 10h58

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France Aimé Jacquet fête samedi ses 80 ans. L’ancien milieu de terrain est entré dans la légende du sport français en menant les Bleus au titre de champion du monde en 1998.



Une légende du football français atteint une marque particulière ce samedi. Un entraîneur qui a emmené la France sur le toit du monde. Cela vous dit quelque chose ? Non, il ne s’agit pas de Didier Deschamps, vainqueur de la Coupe du Monde en 2018 en Russie. Enfin si, remarquez, il y a un peu de Deschamps car c’était lui à l’époque le capitaine qui avait hissé haut dans le ciel le plus beau trophée existant dans le ballon rond. Ça y est, vous avez deviné ? On veut parler-là bien sûr d’Aimé jacquet !

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France fête ses 80 ans en ce 27 novembre 2021. Le 12 juillet 1998, Aimé Jacquet avait atteint le sommet de sa carrière en étant sacré à domicile champion du monde à la tête de Bleus emmenés par Zinédine Zidane, auteur d’un doublé mémorable en finale face au Brésil (3-0) au Stade de France, Deschamps, Marcel Desailly, Laurent Blanc, Lilian Thuram, Bixente Lizarazu, Fabien Barthez, Youri Djorkaeff ou Emmanuel Petit, l’autre buteur contre la Seleçao de Ronaldo et Rivaldo. Après avoir atteint le graal, Jacquet, très critiqué à l’époque, avait endossé le costume de directeur technique national puis s’était retiré des terrains, préférant le rôle de consultant.

Deschamps : « Aimé incarne l'honnêteté, la rigueur, le courage, l'intelligence »

Le natif de Sail-sous-Couzan goûte ces dernières années une retraite bien méritée. Ancien milieu de terrain international (2 sélections) passé par l’AS Saint-Etienne (1960-1973) et l’Olympique Lyonnais (1973-1975), avait ensuite embrassé une carrière d’entraîneur. Aimé Jacquet avait dirigé Lyon, Bordeaux, Montpellier et Nancy avant les Bleus. Il avait mené les Girondins à trois titres de champion de France (1984, 1985, 1987) et avait raflé deux Coupes de France (1986, 1987).


« Pour Aimé, il n'y a rien et il ne peut rien y avoir au-dessus de l'équipe de France, a confié Didier Deschamps à France Football, samedi. Ma complicité avec Aimé Jacquet s'est affinée avec le temps. C'est lui qui m'a nommé capitaine, avant l'Euro 1996. Je me souviens de ses visites à Turin, de nos échanges toujours très riches, de sa volonté de ne rien laisser au hasard, de sa capacité d'adaptation, de sa force de conviction. Aimé incarne l'honnêteté, la rigueur, le courage, l'intelligence. C'était un entraîneur qui aimait ses joueurs. Et, comme il les aimait, il estimait qu'il devait tout leur dire pour leur bien et celui de l'équipe. La Coupe du monde 1998 a consacré ses méthodes et récompensé un homme qui avait cru en ses valeurs et en son groupe. » Jacquet souffre de problèmes au dos ces derniers temps mais pourrait néanmoins se réunir avec France 98 en décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.