Ronaldo, Ibrahimovic, Bale : trois stars en tension maximale

Ronaldo, Ibrahimovic, Bale : trois stars en tension maximale©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 24 mars 2022 à 08h58

Le Portugal, la Suède et Galles recevront tous les trois jeudi pour lancer leurs barrages du Mondial 2022, respectivement face à la Turquie, la République tchèque et l'Autriche. Avec trois têtes d'affiche très claires.


Cristiano Ronaldo

Si ce n'est tous les regards, au moins une immense partie seront évidemment braqués sur "CR7" jeudi soir à l'occasion du bouillant Portugal - Turquie. En attendant une éventuelle finale de dingue contre l'Italie (opposée à la Macédoine du Nord) mardi, le quintuple Ballon d'Or pourrait dire adieu à la dernière Coupe du monde de sa carrière, rien de moins, en cas de défaite inopinée. "On sait que le chemin sera difficile, nous avons le plus grand respect pour nos adversaires. Mais ensemble, nous allons nous battre pour placer le Portugal à sa place."

Zlatan Ibrahimovic

Il y aura un peu moins de stress autour de l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain, qui avait déjà déclaré sa retraite internationale avant de revenir l'an dernier. Il aurait 41 ans en cas de présence au Qatar, pour ce qui constituerait le cinquième Mondial de sa carrière - comme Cristiano Ronaldo. Mais surtout, il n'aura d'autre choix que de se ronger les sangs jeudi face à la République tchèque, puisqu'il est suspendu. Sa potentielle réapparition ne pourrait donc avoir lieu que mardi en Pologne (déjà qualifiée après l'exclusion de la Russie). Sinon...


Gareth Bale

"Je me sens bien, je m'entraîne depuis deux mois et demi. Je suis en très bonne forme, beaucoup plus que lors du dernier stage où je revenais de trois mois d'absence. Je suis prêt à jouer un des plus grands matchs de ma carrière. Je n'ai jamais disputé de Mondial. On veut tous le faire, c'est énorme." La vedette du Real (32 ans) a tout résumé : plus que jamais barré en club, le capitaine de la sélection galloise n'en reste pas moins indispensable pour sa nation. Chez lui, à Cardiff, il va notamment défier son coéquipier autrichien David Alaba, pour un billet plus tardif face au futur vainqueur d'Ecosse - Ukraine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.