Maroc : Les supporters fêtent la victoire, quelques incidents à Bruxelles

Maroc : Les supporters fêtent la victoire, quelques incidents à Bruxelles©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 01 décembre 2022 à 21h32

Les supporters marocains célèbrent la qualification des Lions de l'Atlas pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, de Casablanca aux Champs-Elysées en passant par Doha. Mais il y a encore eu quelques incidents, sans gravité, à Bruxelles.



Une si longue attente... Depuis 1986, le Maroc attendait de voir son équipe atteindre à nouveau les huitièmes de finale d'une Coupe du monde. Et c'est désormais chose faite, grâce au succès 2-1 des hommes de Walid Regragui contre le Canada jeudi après-midi au stade Al-Thumama de Doha. Quatre jours après une victoire iconique contre la Belgique (2-0), un troisième du dernier Mondial sorti dès la phase de poules suite à son match nul face à la Croatie (0-0), les Marocains peuvent donc être diablement "fiers" et leurs supporters aussi.

A Rabat, Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech et comme ailleurs au Maroc, les fans sont allés fêter dans la rue cette qualification si attendue. C'était aussi le cas en France, à Paris, où plusieurs centaines de supporters marocains étaient présents sur les Champs-Elysées, mais aussi à Marseille, Lyon ou Nice. A Doha également, dans le fameux Souq Waqif, les drapeaux rouges à l'étoile verte ont été agités dès la fin du match par des supporters heureux.

Regragui : "Ces gens-là ne sont pas marocains"

En Belgique, si les supporters des Diables pleuraient l'élimination des leurs, ceux du Maroc étaient évidemment beaucoup plus contents. Mais il y a malheureusement eu quelques incidents à déplorer à Bruxelles. Le Soir rapporte toutefois qu'ils ont été "légers" avec, dans l'euphorie de la victoire, des jets de pétards et de fumigènes, mais aussi quelques cailloux lancés sur le tramway.  "Aucune altercation n'est à déplorer", ajoute la Dernière Heure. "Quelques incidents sont survenus comme un individu qui est monté sur un bus ou du mobilier de chantier utilisé comme projectiles mais sans gravité".

En espérant qu'il n'y ait pas d'autres violences, comme après la victoire marocaine face aux Belges. Des incidents fermement condamnés par le sélectionneur marocain. "Ce qui s'est passé en Belgique... C'est dur de voir ces casseurs. Ces gens-là ne sont pas marocains. Nous on célèbre toujours avec respect, des cultures, des gens. Je n'ai pas aimé ce que j'ai vu. J'espère que les vrais Marocains pourront profiter jeudi", avait déclaré, avant la rencontre face aux Canadiens, le sélectionneur marocain. Pourvu qu'il soit écouté...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.