CM 2022 : 36 ans après, le Maroc se qualifie en 8èmes de finale d'un Mondial

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 01 décembre 2022 à 17h55

Le Maroc a réalisé un vrai exploit en s'imposant face au Canada (1-2). Les Lions de l'Atlas, en plus de terminer en tête du groupe F, se sont qualifiés pour les 8èmes de finale d'un Mondial pour la première fois depuis 36 ans au terme d'une rencontre conclue dans la souffrance.

Un scénario parfait pour le Maroc. Quelques jours après avoir su prendre le meilleur sur la Belgique (0-2), les joueurs dirigés par Walid Regragui, qui n'avaient besoin que d'un nul pour rejoindre les 8èmes de finale du Mondial 2022, ont rapidement ouvert le score contre un Canada déjà éliminé, ce jeudi. Consécutivement à une passe en retrait envers lui, Milan Borjan, le portier du Canada, a manqué son contrôle, ce qui a profité à un Hakim Ziyech opportuniste et auteur d'un lob de 30 mètres dans le but vide (0-1, 4ème). Plutôt dominateur, le Maroc a doublé la mise quelques minutes plus tard avec un tir du droit de Youssef En-Nesyri, bien trouvé dans la profondeur par Achraf Hakimi  (0-2, 23ème).

Vers des retrouvailles avec l'Allemagne pour le Maroc ?

Alors que rien n'indiquait que le Maroc pouvait craquer, face à un pressing du Canada peu efficient, le manque d'adresse de Nayef Aguerd, qui a dévié dans ses propres filets le ballon centré par Sam Adekugbe, a relancé le match (1-2, 40ème). Un troisième but a été inscrit par En-Nesyri mais, hélas pour les Lions de l'Atlas, a été annulé en raison d'une position de hors-jeu d'Aguerd (45ème+3). Au retour des vestiaires, la sérénité du Maroc s'est diluée, et sous la pression, la formation de Walid Regragui a davantage procédé par contre plutôt que par attaques placées. Alphonso Davies a été le joueur le plus en vue du second acte à travers plusieurs débordements mais c'est à la 72ème minute que le Maroc a eu très très chaud. La tête d'Atiba Hutchinson a en effet heurté la barre transversale avant de retomber sur la ligne de Yassine Bounou. A la retombée, Alistair Johnston a lui manqué le cadre.

Englué dans sa propre moitié de terrain, le Maroc a repoussé tant bien que mal les assauts et a su se qualifier en 8èmes de finale de ce Mondial 2022. 36 ans après 1986, les Lions de l'Atlas peuvent rêver en grand avec la première place du groupe F en poche, devant la Croatie. Le mardi 6 décembre prochain, c'est face au deuxième du groupe E - possiblement l'Allemagne, déjà croisée en 1986 au Mexique (défaite 1-0) - que le Maroc tentera de prolonger son rêve.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.