CM 2022 : Un journaliste argentin fond en larmes en interviewant Messi

CM 2022 : Un journaliste argentin fond en larmes en interviewant Messi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 21 octobre 2022 à 18h45

Le journaliste argentin Pablo Giralt a réalisé "l'un de (ses) plus grands rêves" en interviewant Lionel Messi il y a quelques jours à Paris. De fait, il n'a pu retenir ses larmes face au septuple Ballon d'Or lors d'un moment d'émotion très intense.



Une rencontre face à Lionel Messi, et un torrent de larmes dans les yeux. Le journaliste argentin Pablo Giralt a été ému dans des proportions importantes il y a quelques jours à Paris lorsqu'il a pu "réaliser l'un de (ses) plus grands rêves" en interviewant le septuple Ballon d'Or afin d'aborder notamment la prochaine Coupe du monde que l'Albiceleste abordera forte de ses 35 matchs consécutif sans défaite. Diffusé ce vendredi pour le compte de la chaîne DIRECTV, l'entretien montre le journaliste touché, lui qui a remercié la vie de lui avoir accordé cette possibilité.

"Je suis reconnaissant pour toute l'affection que je reçois dans ma carrière"

"Merci pour tout. La seule chose que je te souhaite est d'être très heureux, que tout aille bien pour toi, tu le mérites. J'ai une profonde admiration pour toi", a-t-il affirmé à un Messi qui a semblé d'abord mal à l'aise devant la situation. "J'ai rêvé toute ma vie de faire ça, mais jamais je n'aurais pensé avoir de la chance d'accompagner ta carrière", a reconnu Pablo Giralt, à qui le numéro 10 de l'Albiceleste, très attendri, a notamment transmis une empathie profonde en lui touchant la main. "Merci beaucoup, ça m'émeut de faire cet effet aux gens. Je sais qu'il y a beaucoup de personnes en Argentine et dans le monde en général qui m'accompagnent toujours, m'admirent. Je suis reconnaissant pour toute l'affection que je reçois dans ma carrière", a réagi Messi. Quant au Mondial, celui qui cherchera (pour la dernière fois ?) à décrocher le trophée ultime au Qatar a adressé un message aux nombreux concurrents : "On va se battre. On n'a peur de personne, on est prêts à jouer n'importe qui". Placée dans le groupe C, l'Albiceleste débutera face à l'Arabie Saoudite (le 22 novembre), avant d'affronter le Mexique (le 26) puis la Pologne (le 30).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.