CM 2022 : Le marché noir bat son plein

CM 2022 : Le marché noir bat son plein©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 décembre 2022 à 13h44

Le marché noir fait recette pour la Coupe du monde au Qatar, où il est désormais très compliqué d'obtenir une place officiellement.



Alors que de nombreuses rencontres se sont disputées dans des stades qui n'était pas totalement remplis depuis le début de ce Mondial qatari, le marché noir prospère de plus en plus, notamment pour les matchs les plus demandés, comme ceux de l'Argentine de Lionel Messi ou du Portugal de Cristiano Ronaldo. C'était notamment le cas lors du dernier match de poule de l'Albiceleste, contre la Pologne. Reuters a notamment interrogé Ashraf Ali, un fan de Messi venu d'Egypte qui était arrivé six heures avant le coup de cette rencontre disputée au stade 974 pour obtenir une place. Alors qu'on lui en proposait une à 2000 dollars (un peu plus de 1900 euros), il a finalement réussi à obtenir un billet moyennant 500 dollars (475 euros), en l'achetant au marché noir à une demi-heure du début du match.

Au moins 500 euros pour France-Angleterre

Pour acheter officiellement une place, il faut aller sur le site de la FIFA ou se rendre dans le centre de Doha, la capitale qatarie, à la billetterie de la FIFA, où on répétait dimanche qu'il n'y avait plus aucune place à vendre pour le reste de la compétition. Le marché noir se déroule lui devant les stades, mais il est aussi possible d'acheter des places sur les réseaux sociaux. Et la tâche des vendeurs à la sauvette a été facilitée par les autorités qataries, qui sont revenues sur leur décision initiale de ne laisser entrer dans le pays que des personnes déjà munies d'un billet pour voir un match. Les premières arrestations ne les ont d'ailleurs pas refroidis. Le quart de finale choc entre la France et l'Angleterre, programmé samedi soir, est lui aussi très demandé. Au marché noir, les places ne partent aujourd'hui pas à moins de 500 euros. Autant dire qu'il va être compliqué d'obtenir un billet pour un prix raisonnable... De quoi décourager les supporters tricolores, comme Habib, interrogé par RMC. "Ils disent que tout est plein alors que dans les stades il y a plein de places vides. Je ne sais pas si sont des mecs qui achètent des places et essaient désespérément de les revendre où s'ils s'en foutent et ne viennent pas. C'est vraiment du gâchis", regrette-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.