CM 2022 : Face au marché noir de billets, des premières arrestations au Qatar

CM 2022 : Face au marché noir de billets, des premières arrestations au Qatar©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 14 novembre 2022 à 15h56

Les autorités qatariennes ont procédé à trois interpellations d'individus ayant tenté de revendre des tickets de match du Mondial hors des plateformes officielles. C'est une première au sujet de ces billets pour les rencontres.



Des personnes avaient déjà été arrêtées pour revente illégale de produits au Qatar, au sujet de contrefaçons de produits officiels de la Coupe du Monde. C'était au mois de mai. Alors que la compétition débute à la fin de la semaine, ce sont les billets de matchs qui sont désormais concernés. Trois hommes (de nationalités différentes) ont ainsi été arrêtés par les autorités locales pour avoir tenté de mettre en place un marché noir, ou plus exactement une revente "en dehors des plateformes dédiées et approuvées par la FIFA, ainsi que par le pays hôte", pour reprendre les termes officiellement utilisés par le ministère de l'Intérieur du Qatar. Les contrevenants peuvent recevoir une amende allant jusqu'à 250 000 riyals par billet, soit environ 67 000 euros.

Les images des suspects, menottées et le visage flouté, ont été relayées. On y voit également les billets en question disposés devant eux, sur une table, ainsi que des billets de banque, des téléphones, des clés de voiture et des ordinateurs. La semaine dernière, la FIFA a encore rappelé à tous les groupes de supporters que "les tickets obtenus par une source qui ne soit pas expressément autorisée par la FIFA ne sont pas valides et ne seront pas acceptés". La crainte se poserait avant tout sur quelques sites qui proposent des packages grand luxe, avec souvent plusieurs matchs à la clé. Au-delà de l'évident contrôle du business, la Fédération Internationale chercherait aussi à ne surtout pas reproduire le chaos de la dernière finale de Ligue des Champions au Stade de France, entre le Real Madrid et Liverpool.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.