Platini et Blatter blanchis par la justice suisse

Platini et Blatter blanchis par la justice suisse©Media365

Rédaction Media365, publié le vendredi 08 juillet 2022 à 10h35

Accusés d'escroquerie, Michel Platini et Sepp Blatter ont été acquittés vendredi par le tribunal de Bellinzone (Suisse).



Enorme sensation ce vendredi à Bellinzone en Suisse. Au terme d'un procès très médiatisé, la justice helvète a prononcé sa sentence concernant Michel Platini et Sepp Blatter, les deux anciens représentants de la FIFA et qui étaient soupçonnés d'escroquerie. L'un comme l'autre ont été acquittés. Le tribunal fédéral n'a pas suivi les réquisitions du parquet.

Un grand soulagement pour Platini

Quarante ans après le fameux match de Séville entre la France et la RFA à la Coupe du Monde 1982, « Platoche » s'était préparé à vivre un autre grand tournant de sa vie. Heureusement pour lui, celui-ci lui a été favorable. Non seulement, il a été blanchi, mais il s'est aussi fait restituer les 2,2 millions de francs que la justice lui a confisqués. Ceux qu'il avait réclamés il y a une dizaine d'années pour services rendus à Blatter et qui ont été à l'origine de ce procès et aussi de sa chute en tant que dirigeant de football. En plus de cette somme, il reçoit 142000 euros en guise d'indemnités.

Reste à savoir désormais si l'ancien Ballon d'Or prévoit de revenir sur la scène footballistique, maintenant que son nom a été lavé. Quand l'affaire a éclaté, il briguait le poste de présidence de la FIFA. Il reproche notamment à Gianni Infantino, l'actuel patron du football mondial, de lui avoir savonné la planche.


Blatter a bénéficié de la même sentence que Platini. Il récupère également une indemnité de 82 000 francs et une réparation morale de 20 000 francs. Au moment de se rendre au tribunal pour entendre le verdict, le Suisse, confiant, avait lâché aux journalistes : « Je ne suis pas innocent dans ma vie, mais dans ce cas-là je suis innocent ».

La co-plaignante, la FIFA, n'obtient rien dans cette affaire. La plainte des instances internationales est renvoyée à la voie civile. L'acquittement prononcé est un désastre pour le Ministère public de la Confédération et la Fifa, lequel doit aussi prendre en charge les frais de procédure. Un appel peut encore être interjeté, ce qui pourrait donner lieu à un second procès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.