France-Côte d'Ivoire, comme on se retrouve...

France-Côte d'Ivoire, comme on se retrouve...©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 23 mars 2022 à 14h05

Avant le match amical entre la France et la Côte d'Ivoire, vendredi à Marseille, retour sur les deux précédents affrontements entre les Bleus et les Éléphants.


17 août 2005, Montpellier : France - Côte d'Ivoire (3-0), le retour du roi Zizou
Le France - Côte d'Ivoire du 17 août 2005 est resté dans les mémoires. Pas tant parce que cet amical disputé à Montpellier est le premier match de l'histoire entre les deux pays, mais plutôt parce que cette rencontre reste associée au retour d'un certain Zinédine Zidane en Bleu après une éclipse d'un peu plus d'une année. « Je reviens sur quelque chose de très important pour moi : avoir arrêté l'équipe de France. J'ai décidé de revenir chez les Bleus. Un an après, je reviens sur une décision sur laquelle j'étais catégorique », écrit Zizou sur son site officiel le 3 août. Lilian Thuram et Claude Makélélé font de même et viennent à la rescousse de Bleus en difficulté depuis l'Euro 2004, quitté en quarts de finale sur une défaite face au futur vainqueur grec. Devant un stade plein à craquer, la France va croiser le fer avec une Côte d'Ivoire en plein essor, future finaliste de la CAN 2006 et mondialiste 2006.



Les Zokora, Dindane, Kalou et bien sûr Drogba entrent bien dans la partie et se créent la première occasion par Drogba. La suite verra la partie tourner à l'avantage des hôtes du soir. Le premier but de Gallas en équipe nationale permet aux Bleus de mener à la pause (27e). Malgré deux nouvelles occasions de Drogba (50e, 54e), le public n'a d'yeux que pour une autre star. Excellent à la manœuvre, Zinédine Zidane profite d'une erreur de Tizié pour inscrire le but du break sur un corner de Wiltord (62e). Un peu sonnés, les Ivoiriens encaissent dans la foulée un troisième but, signé Henry (65e). Et 1, et 2, et 3-0 : la Mosson peut chanter, la Côte d'Ivoire a beau tenter de sauver l'honneur, ce ne sera pas le cas. « La défaite est sévère pour les Ivoiriens », dira Raymond Domenech après la rencontre. Cette belle génération, ordonnée autour de Drogba et des Académiciens, jouera trois phases finales de Coupe du Monde mais devra attendre 2015 pour gagner une CAN.

France : Coupet - Sagnol, Thuram (Squillaci, 23e), Boumsong, Gallas - Makélélé (A.Diarra, 88e), Dhorasoo - Wiltord (Trézéguet, 79e), Zidane (cap), Malouda (Rothe, 72e) - Henry (D.Cissé, 72e).
Sélectionneur : Domenech.
Côte d'Ivoire : Tizié - Zoro (Eboué, 46e), Domoraud (cap), K.Touré, Boka - Zokora (Demel, 70e), Yapi, B.Kalou (Romaric, 46e) - Tiéné (Faé, 46e), Drogba (A.Koné, 78e), Dindane.
Sélectionneur : H.Michel.
15 novembre 2016, Lens : France - Côte d'Ivoire (0-0), la piqûre de rappel
C'est précisément pour préparer la défense de son titre continental que la Côte d'Ivoire dispute un match amical contre la France, dans le cadre de la fenêtre FIFA de novembre 2016. Sur la pelouse lensoise de Félix-Bollaert, la rencontre va se solder par un 0-0 insipide. Après une excellente entame des Bleus, le jeu se rééquilibre, et ce sont les Eléphants qui se procurent les meilleures occasions. Comme lorsque, lancé en profondeur, Kodjia sollicite Costil (26e). Ou quand Gradel voit sa tentative de lob de 30 mètres manquer de peu le cadre suite à une sortie lointaine du portier français (67e). Mais la meilleure est pour Nicolas Pépé, qui fête ce soir-là sa première sélection. Rembobinons : à la tombée d'un centre ivoirien, Corchia doit intervenir devant Sio, sans parvenir à dégager le ballon. Pépé, qui évolue alors à Angers, devance Digne et peut reprendre à bout portant. Costil doit sortir un incroyable arrêt réflexe de sa main gauche pour éviter la défaite à son équipe.



« Il y a de la satisfaction dans le résultat et le contenu, réagira à chaud Michel Dussuyer, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire. On aurait pu grappiller encore plus mais je suis très content du match qu'on a fait. On a été solide, sérieux, on voulait bien défendre mais aussi jouer. On s'est créé des opportunités. La France aussi a eu quelques occasions. Mais c'était un bon match pour nous. » Les promesses affichées ce soir-là ne seront pas tenues. Avec deux petits points en trois matchs, la Côte d'Ivoire quittera la CAN 2017 par la petite porte, dès le premier tour, et Michel Dussuyer avec.

France : Costil - D.Sidibé puis Corchia (70e), Varane (cap) puis Koscielny (46e), Rami, Digne - P.Pogba puis M.Sissoko (46e), Kanté, Rabiot puis Lemar (77e) - O.Dembélé puis Fekir (46e), Gameiro puis Giroud (63e), Payet.
Sélectionneur : Deschamps.
Côte d'Ivoire : Gbohouo - Aurier, L.Koné, Kanon, A.Traoré - Kessié, Serey Dié (cap) puis Angban (86e), C.Doukouré puis I.Diomandé (68e) - Gradel puis Pépé (86e), Kodjia puis Sio (68e), S.Kalou.
Sélectionneur : Dussuyer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.