Man City : Les matchs clés du champion d'Angleterre

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 19 mai 2024 à 21h50

Manchester City a conquis dimanche son sixième titre national en sept ans, malgré la concurrence acharnée d'Arsenal.

8 octobre, Arsenal - Man City : 1-0 (huitième journée)

Après cinq victoires pour commencer le championnat, les hommes de Pep Guardiola connaissent un premier coup d'arrêt à Wolverhampton (2-1) et enchaînent avec une deuxième défaite consécutive chez les Gunners, dont on n'imagine pas encore forcément à quel point ils seront les concurrents n°1 des Citizens pour le titre. Arsenal et Tottenham prennent deux points d'avance sur City en tête.

12 novembre, Chelsea - Man City : 4-4 (douzième journée)

Sans doute le plus beau match de la saison en Premier League, même si un 3-3 contre Tottenham arrivera aussi le mois suivant. Mais pas de quoi réjouir Pep Guardiola lorsqu'on prend quatre buts à Stamford Bridge - et subi la foudre d'un exceptionnel Cole Palmer. Après avoir battu Manchester United 3-0 à Old Trafford et passé un 6-1 à Bournemouth, Erling Haaland inscrit un doublé (comme dans le derby) en vain. Liverpool et Arsenal sont à un point.

31 mars, Man City - Arsenal : 0-0 (30e journée)

Les Gunners parviennent à jouer contre nature et gardent un point en défendant le plus férocement possible à l'Etihad Stadium, malgré Kevin de Bruyne de retour chez les champions d'Angleterre (depuis le mois de janvier). L'écart reste d'un point en faveur d'Arsenal, ce qui permet aussi à Liverpool de s'accrocher à égalité avec les Citizens, à moins de deux mois de la fin de la saison.

14 mai, Tottenham - Man City : 0-2 (34e journée)

Liverpool a lâché dans la dernière ligne droite, mais pas Arsenal. Mardi, ce match en retard est celui qui a permis à Manchester City de doubler enfin les Gunners en l'emportant chez leur ennemi juré (0-2), qui s'en serait sans doute voulu après-coup d'avoir contrarié les Skyblues... Dimanche, le titre a fini par se jouer non sans une dernière frayeur devant West Ham (3-1), mais en magnifiant surtout une ultime série de neuf victoires consécutives, au cours de laquelle Erling Haaland s'est notamment réveillé de manière spectaculaire avec un quadruplé contre Wolverhampton (5-1 le 4 mai, 36e journée).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.