10 mois de prison avec sursis pour l'ex-Roannais Boubacar Touré

10 mois de prison avec sursis pour l'ex-Roannais Boubacar Touré©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 12 octobre 2022 à 13h38

Reconnu coupable d'agression lors d'un match du championnat de France face à Boulogne-Levallois, le pivot sénégalais Boubacar Touré, passé cet été de Roanne à la Turquie, a écopé de 10 mois de prison avec sursis.



Miralem Halilovic était "au meilleur moment de sa carrière, sur une phase ascendante" et ce coup de poing y "a mis un coup d'arrêt", comme il l'a expliqué mardi à la barre du tribunal judiciaire de Roanne, rapporte Le Progrès. Si le joueur bosnien, aujourd'hui âgé de 31 ans et qui s'exprimait en anglais, s'est déplacé à l'audience, son agresseur, Boubacar Touré, n'était pas présent et n'avait pas non plus dépêché d'avocat pour le représenter. Pour ce coup de poing qui a fracturé la mâchoire d'Halilovic, entraînant 60 jours d'ITT et une absence de sept mois, lors du match du championnat de France entre la Chorale de Roanne et Boulogne-Levallois le 30 janvier 2021 (80-67), Touré a été condamné à 10 mois de prison avec sursis, à verser 10 000 euros de provision à Halilovic, et 39 804 euros aux Metropolitans 92. Un club que le Bosnien a quitté cet été pour rejoindre les voisins de Nanterre, prochains adversaires de... Roanne.

Halilovic "blessé" par les accusations

Touré (26 ans) est lui parti de la Chorale à l'intersaison, s'engageant avec le club turc du Tofas Bursa. Après avoir frappé Halilovic, il avait également porté plainte au commissariat de police, expliquant que son geste était une réponse au comportement de son adversaire, qui lui aurait touché les parties intimes. Ce qu'a formellement nié l'ancien Boulonnais, expliquant même à l'audience avoir été "blessé" par ces accusations du Sénégalais. Ce dernier avait ensuite été suspendu 10 matchs par la commission de discipline de la Ligue nationale de basket (LNB), alors qu'il risquait une suspension de 15 rencontres. "Mais le jury s'est montré attentif à ses explications et à la sincérité des regrets exprimés lors de son passage devant la commission de discipline", avait expliqué le club roannais dans un communiqué, annonçant sa volonté de ne pas faire appel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.