Minnesota : Gobert revient pour la première fois sur son transfert

Minnesota : Gobert revient pour la première fois sur son transfert©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 04 juillet 2022 à 09h58

Transféré d'Utah à Minnesota après neuf années passées au Jazz, Rudy Gobert, qui n'avait connu qu'une équipe depuis son arrivée en NBA, évoque pour la première fois ce lundi ce départ chez les Wolves, où le pivot français évoluera notamment aux côtés de Karl-Anthony Towns.


"Il se passe beaucoup de choses, encore aujourd'hui. C'est la première fois que je me fais échanger." Transféré vendredi dernier d'Utah à Minnesota, Rudy Gobert (26 ans, 2,11m) n'est pas encore retombé de l'effervescence provoquée par ce départ chez les Wolves après neuf ans passés au Jazz et alors qu'il n'avait connu qu'une seule équipe depuis son arrivée en NBA. Dans L'Equipe ce lundi, le Guadeloupéen avoue néanmoins qu'il s'était "préparé à ce scénario", surtout après que son agent (Bouna N'Diaye) lui a demandé "si une équipe comme Minnesota pouvait (l') intéresser". Le pivot français a répondu par l'affirmative, séduit par la perspective de rejoindre une franchise "qui peut gagner le titre", selon lui, et "a les armes pour jouer à très haut niveau". "L'offre de Minnesota était très dure à refuser", reconnaît Gobert, qui s'amuse déjà à l'idée d'évoluer aux côtés de Karl-Anthony Towns, dont il a déjà récupéré le numéro de téléphone, au même titre que tous ses autres futurs coéquipiers dans le Minnesota. "Nous n'avons pas encore échangé avec Karl-Anthony Towns mais ça ne va pas tarder. C'est très marrant : lui et moi avons toujours été opposés au cours de notre carrière, comparés. Jamais je n'aurais imaginé qu'on jouerait l'un à côté de l'autre. Ça peut donner quelque chose d'incroyable (...) KAT a encore de la marge de progression, il va gagner en maturité."

Gobert rêve du titre 

N'en déplaise à ceux qui pensent qu'une équipe ne peut pas briller avec deux intérieurs dans le cinq majeur. Le triple meilleur défenseur de NBA est persuadé du contraire. "Le monde sait déjà que les "Big men" peuvent dominer, on l'a vu ces dernières années même si les Warriors sont champions. Mais quand tu vois les Jokic, les Embiid, moi, Towns... Nous sommes des grands et des pièces majeures. Désormais il y en a deux dans la même équipe." De quoi donner envie à l'international français, très ambitieux à l'aube de ce nouveau challenge, de découvrir au plus vite ce qui l'attend chez les Wolves. "Je suis impatient de commencer avec Minnesota (...) Je vais arriver et tout faire pour aider cette franchise à aller où elle veut. D'autant plus qu'à titre personnel, je ne suis jamais allé plus loin que le deuxième tour. Je veux emmener cette équipe en haut." Car "Gobzilla ne s'en cache pas : il rêve de titre. "C'est l'objectif et c'est ce que cet échange suggère (...) L'objectif, ce n'est pas seulement de jouer les play-offs. Je n'y vais pas pour prendre la température." Le message est clair. Et que les supporters des Bleus se rassurent : ce n'est pas parce que Gobert s'apprête à connaître des semaines très agitées qu'il ne sera pas de l'Euro avec l'équipe de France. "Je me suis engagé, je me prépare pour cette échance, et on va aller à l'Euro pour obtenir un titre de champion d'Europe", promet le nouveau joueur des Wolves.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.