Euroligue (F/J8) : Bourges s'impose face à l'Olympiacos

Euroligue (F/J8) : Bourges s'impose face à l'Olympiacos©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 04 janvier 2023 à 19h30

Battu lors de ses deux derniers matchs d'Euroligue féminine, Bourges est allé s'imposer sur le parquet de l'Olympiacos (66-81).



Bourges démarre 2023 mieux que la fin de son année 2022. Battues par Polkowice puis Fenerbahçe lors de leurs deux dernières sorties en Euroligue féminine, les Tango ont profité d'un déplacement sur le parquet de l'Olympiacos pour relancer la machine. Face à une équipe qui n'a pas connu la victoire sur la scène européenne cette saison, les joueuses d'Olivier Lafargue ont démarré tambour battant avec un 10-0 en trois minutes emmené par Endy Miyem (16 points, 6 rebonds) et Sarah Michel (7 points, 5 rebonds). Un avantage que les Berruyères ont su pousser à quatorze longueurs avant la fin du premier quart-temps avant un trou d'air et un 7-0 pour les Grecques. Toutefois, une entame de deuxième quart-temps parfaite sous l'impulsion d'Yvonne Anderson (15 points, 8 rebonds) a permis aux Tango de s'envoler pour atteindre une avance de 25 unités à l'approche de la mi-temps.


Bourges a dû se réveiller

Avec une telle marge, les joueuses de Bourges ont presque logiquement baissé de pied. Un changement d'attitude du côté du club tricolore qui a changé la donne. Grâce notamment à Megan Gustafson (21 points, 10 rebonds), l'Olympiacos a pu repasser sous les dix points de retard dans les dernières minutes d'un troisième quart-temps qui a nettement tourné en sa faveur. Il n'en fallait pas moins pour réveiller les Tango, qui ont serré le jeu en défense dans ces dix dernières minutes avec seulement six points encaissés. Plus à l'aise en attaque, les joueuses de Bourges se sont mises définitivement à l'abri pour une victoire de quinze longueurs (66-81), leur quatrième en huit journées d'Euroligue féminine. De quoi permettre aux tenantes de l'Eurocoupe de se relancer dans la course à la phase finale de la principale compétition continentale mais cela demandra confirmation dès la semaine prochaine lors de la réception de la Virtus Bologne au Prado.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.