GP du Mexique : Verstappen signe sa 51eme victoire devant Hamilton et Leclerc

GP du Mexique : Verstappen signe sa 51eme victoire devant Hamilton et Leclerc©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 29 octobre 2023 à 23h12

Seulement troisième au départ, Max Verstappen a parfaitement géré son Grand Prix du Mexique pour aller chercher sa 51eme victoire, égalant le total d'Alain Prost. Le Néerlandais a devancé à l'arrivée Lewis Hamilton et Charles Leclerc pour son 16eme succès de la saison, établissant un nouveau record.



Max Verstappen a répondu de la meilleure des manières. Dominé à la surprise générale par les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr lors des qualifications du Grand Prix du Mexique, le triple champion du monde est allé chercher une 16eme victoire cette saison sur la piste surchauffée de l'Autodromo Hermanos Rodriguez, battant ainsi son propre record. Une course qui, pour une partie du public mexicain, s'est achevée dès le premier virage. En effet, alors que Max Verstappen a pris un départ parfait depuis la deuxième ligne pour s'infiltrer entre les deux Ferrari, Sergio Pérez a tiré le maximum du phénomène d'aspiration sur les 800 mètres séparant la grille de départ du premier virage. Le Mexicain a tenté de passer Charles Leclerc par l'extérieur mais il y a eu contact entre les deux monoplaces. La Red Bull Racing a nettement décollé quand l'aileron avant de la Ferrari n'est pas ressorti indemne de l'accrochage. Les dégâts étant trop importants, Sergio Pérez a dû abandonner la mort dans l'âme lors de son Grand Prix national. Charles Leclerc, quant à lui, a conservé la deuxième place et a poursuivi sa course comme si de rien n'était. Le Monégasque a toutefois fait plusieurs tours avec un élément de son aileron avant détaché, qui a fini par partir dans la quatrième boucle. Cet élément étant resté sur la piste, il a fallu une courte neutralisation par la voiture de sécurité virtuelle pour qu'un commissaire aille le chercher.

Verstappen a profité des circonstances

Derrière le trio de tête, Daniel Ricciardo s'est installé au quatrième rang et a dû faire face à la pression intense de Lewis Hamilton qui, malgré des difficultés à contrôle la température de sa monoplace, a fini par trouver la faille dans le 11eme tour. Toutefois, avec les températures ressenties à Mexico ce dimanche (26° C dans l'air et 36°C sur la piste), les pneus ont souffert. Parti en gommes tendres, Lando Norris a été le premier à s'arrêter à l'entame du 12eme tour. Max Verstappen, quant à lui, a commencé à se plaindre de la dégradation après 19 tours et a fait son premier arrêt dans la foulée. Moins agressifs sur leurs gommes, les pilotes Ferrari ont poursuivi leur chemin aux deux premières places. Carlos Sainz Jr a ouvert la voie au début du 31eme tour, imité par Charles Leclerc lors de la boucle suivante. Mais ce décalage de stratégie ne s'est finalement pas avéré payant. Quelques instants après l'arrêt au stand du Monégasque, Kevin Magnussen a vu la suspension arrière-gauche de sa Haas céder dans l'enchainement de courbes rapides du deuxième secteur. Face aux dégâts dans les protections, la direction de course a immédiatement envoyé en piste la voiture de sécurité. Max Verstappen a immédiatement saisi l'opportunité de faire un deuxième arrêt pour chausser le train de pneus durs neufs qui lui restait. Toutefois, face à l'ampleur des réparations à faire, le drapeau rouge a été sorti au 34eme tour.

Hamilton plus malin que Leclerc

Après une interruption d'environ 25 minutes, les pilotes ont pu reprendre la piste pour un nouveau départ arrêté. Alors que l'essentiel des pilotes n'ont pas changé de pneus, Lewis Hamilton a joué son va-tout en passant un train de gommes medium déjà rodées. A l'extinction des feux, Max Verstappen a conservé l'avantage sur Charles Leclerc quand Lewis Hamilton a profité de gommes plus performantes pour laisser Carlos Sainz Jr derrière lui quand George Russell s'est défait de Daniel Ricciardo pour la cinquième place. Toutefois, ce n'était qu'une question de temps avant de voir la Mercedes du septuple champion du monde revenir et avaler la Ferrari du Monégasque. Après une défense farouche au 39eme tour, Lewis Hamilton y est allé la boucle suivante. Malgré deux roues dans l'herbe, le Britannique a eu le dernier mot et s'est emparé de la deuxième place. Chez Ferrari, l'optimisme était de mise face à l'usure attendue des pneus du pilote Mercedes mais cela ne s'est jamais concrétisé. A l'avant, Max Verstappen a pu patiemment creuser l'écart pour aller chercher la 51eme victoire de sa carrière, soit autant qu'Alain Prost durant toute sa carrière. Signe que Lewis Hamilton a parfaitement géré ses pneus, il est allé chercher le point du meilleur tour dans le 71eme et dernier passage. Charles Leclerc doit se contenter de la troisième place et échoue une nouvelle fois à convertir une pole position en victoire.

Norris est revenu de très loin

Carlos Sainz Jr termine au pied du podium devant... Lando Norris. Parti de la 17eme position, le pilote McLaren s'est jeté à corps perdu dans la bataille pour remonter progressivement, profitant au passage du soutien de son coéquipier Oscar Piastri, qui lui a ouvert la porte. Avec des pneus rincés dans les derniers tours, George Russell a pu sauver la sixième place une demi-seconde devant Daniel Ricciardo, qui marque des points en vue de la saison prochaine pour un possible baquet chez Red Bull Racing à la place d'un Sergio Pérez toujours plus fragilisé. Oscar Piastri a devancé Alex Albon pour la huitième place quand le point de la 10eme position revient à Esteban Ocon, qui a devancé son coéquipier Pierre Gasly. Pour son 200eme Grand Prix, Nico Hülkenberg a longtemps cru pouvoir terminer dans les points mais doit se contenter du 12eme rang, derrière Yuki Tsunoda, qui s'est offert un tête-à-queue au 49eme tour après un contact avec Oscar Piastri. Au championnat, Lewis Hamilton continue de fondre sur Sergio Pérez, dont la deuxième place est très menacée alors que Carlos Sainz Jr passe devant Fernando Alonso, qui a été contraint à l'abandon, pour le quatrième rang. Chez les constructeurs, le résultat d'ensemble de Ferrari donne de l'air à l'écurie italienne face à la remontée récente de McLaren. Les pilotes n'auront pas le temps de souffler car, dès le week-end prochain, ils sont attendus à Interlagos pour le dernier week-end sprint de la saison.

FORMULE 1 / GRAND PRIX DU MEXIQUE
Classement final - 71 tours (305,354km) - Dimanche 29 octobre 2023
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) en 2h02'30''814
2- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 13''875
3- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) à 23''124
4- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) à 27''154
5- Lando Norris (GBR/McLaren) à 33''266
6- George Russell (GBR/Mercedes) à 41''020
7- Daniel Ricciardo (AUS/AlphaTauri) à 41''570
8- Oscar Piastri (AUS/McLaren) à 43''104
9- Alex Albon (THA/Williams) à 48''573
10- Esteban Ocon (FRA/Alpine) à 1'02''879
11- Pierre Gasly (FRA/Alpine) à 1'06''208
...

Meilleur tour en course (+1 point) : Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 1'21''334 (71eme tour)

Classement du championnat du monde pilotes après 20 Grands Prix (sur 23)
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) 491 points
2- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) 240
3- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 220
4- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 183
5- Fernando Alonso (ESP/Aston Martin) 183
...
10- Pierre Gasly (FRA/Alpine) 56
...
12- Esteban Ocon (FRA/Alpine) 45
...

Classement du championnat du monde constructeurs après 20 Grands Prix (sur 23)
1- Red Bull Racing 731 points
2- Mercedes 371
3- Ferrari 349
4- McLaren 256
5- Aston Martin 236
6- Alpine 101
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.