GP d'Abu Dhabi : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course

GP d'Abu Dhabi : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 20h35

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi, remporté par Max Verstappen devant Charles Leclerc et George Russell.


Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Vainqueur

« C'est la fin d'une saison incroyable. J'étais un petit peu ému dans le tour de décélération, car c'était la dernière fois que je conduisais cette voiture qui nous a tant donnés. Evidemment, je suis très fier de ce que nous avons fait, d'avoir gagné cette dernière course et je dois remercier tout le monde chez Red Bull Racing. Ce sera difficile de faire aussi bien à l'avenir mais il faut déjà savourer cette saison. Ce sera très difficile de répéter une saison comme celle-ci. On veut toujours faire mieux mais parfois faire mieux, ce n'est pas seulement gagner plus de courses ou le championnat. Nous verrons. On va travailler très dur pour avoir une meilleure voiture la saison prochaine. Les autres équipes voudront nous battre, mais nous sommes prêts pour cette bataille. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 2eme

« Tout s'est joué dans les dernières minutes parce que Sergio Pérez avait une pénalité de cinq secondes. Nous devions l'aider à finir devant George Russell à cause de ces cinq secondes. J'ai essayé de lui donner le DRS et l'aspiration, mais cela n'a malheureusement pas suffi. D'un côté, je suis content car, honnêtement, sur un week-end comme celui-ci, nous n'aurions pas pu faire mieux, d'autant plus que nous n'avions pas la deuxième meilleure voiture. Nous avons fait un travail incroyable sur la stratégie et sur les qualifications. C'est juste dommage de finir troisième au championnat des constructeurs, car c'est tout ce qui comptait pour moi sur cette fin de saison. Je veux quand même remercier l'équipe pour son travail acharné. On a manqué de performance cette saison mais l'équipe a fait un travail incroyable pour remonter. Je voulais évidemment essayer de décrocher la première place, mais nous savions que l'on manquait de rythme en course par rapport à nos concurrents. Même si j'avais dépassé Max Verstappen, je me serais probablement fait dépasser à nouveau trois ou quatre tours plus tard. Et à la fin, mon seul objectif était de battre les Mercedes, donc je ne voulais pas trop entamer mon capital pneumatique et perdre trop de temps avec Max Verstappen. Mais oui, c'était amusant. »

George Russell (GBR/Mercedes) - 3eme

« C'est très important pour les gens ici et pour ceux à l'usine qui ont travaillé dur pour atteindre ce résultat. La saison a été difficile et je suis heureux de franchir la ligne d'arrivée à cette position. Il y a eu une bataille avec Sergio Pérez à la fin de la course et Charles Leclerc a voulu me ralentir, mais je le respecte pour être resté propre jusqu'à la fin. Maintenant, on peut se détendre. Je suis sorti des stands avec les pneus durs et je gérais un peu, puis Sergio Pérez est arrivé de nulle part. J'avais un bon rythme mais à la fin les pneus perdaient en performance. Je suis content d'avoir sécurisé cette deuxième place au championnat pour l'équipe et on va pouvoir boire un coup. Je toussais quatre fois par tour et la situation était plutôt difficile, mais c'est un énorme soulagement de terminer à cette troisième place. C'est incroyable que ce ne soit que mon deuxième podium de la saison. »

Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) - 4eme

« Je suis content de toute l'équipe. Ils ont fait un travail formidable. Nous méritions beaucoup plus aujourd'hui (dimanche). Nous nous sommes touchés pneu contre pneu. Lorsque vous plongez de l'arrière et que vous freinez, vous ne contrôlez pas totalement la voiture. Lando Norris savait que j'étais là et a décidé de tourner. Je pense honnêtement qu'il s'agit d'un incident de course. Nous avons connu des montagnes russes cette année. J'ai eu l'impression de ne pas être totalement à l'aise avec la voiture de cette année. J'espère que l'année prochaine, nous serons un peu meilleurs et un peu plus forts. Tout le mérite en revient à Max Verstappen, qui a réalisé la meilleure saison de l'histoire. Il a été exceptionnel. »

Lando Norris (GBR/McLaren) - 5eme

« J'espérais un peu plus de rythme pour pouvoir attaquer les gars devant. Ce n'est pas comme s'ils étaient beaucoup plus rapides, juste un dixième par tour, deux dixièmes par tour et c'était suffisant pour qu'ils restent devant. C'est donc difficile. Mais je suis quand même content parce que je ne pense pas que nous aurions pu faire beaucoup plus. Nous avons perdu un peu de terrain lors de l'arrêt au stand. Aurais-je pu passer devant George Russell ? C'est possible. Mais cela n'aurait pas changé grand-chose. Nous avons fait ce que nous devions faire en tant qu'équipe et c'est la chose la plus importante. Cela arrive, les gars ont fait un très bon travail avec les arrêts aux stands cette année, et un mauvais arrêt doit toujours arriver. J'ai plus attaqué et ça a rendu la dégradation plus mauvaise, on ne veut pas finir la saison comme ça mais on avait un bon rythme, et ce week-end n'enlève rien à ça. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 12eme

« Malheureusement, ce Grand Prix s'écrit un peu comme la saison. On a manqué globalement de performance, on ne marque pas avec aucune voiture. On finit 12eme et 13eme, ce n'est pas suffisant. C'était une course compliquée, c'est dommage qu'on ne puisse pas finir la saison en beauté. Il y a eu beaucoup de bonnes choses cette saison, mais il y a eu beaucoup d'occasions gâchées. Des occasions comme Singapour et Austin m'empêchent de terminer dans le Top 10 du classement. Il y a eu des hauts et des bas, des choses à garder et d'autres à améliorer, mais on sait où l'on doit progresser. J'ai hâte, car passer l'hiver après une saison comme ça n'est pas l'idéal. Je vais me préparer comme il faut, retour façon 2022, à la guerre, à la dure. On va repartir fort et on va très bientôt commencer le travail pour la voiture 2024, au mois de décembre. »

Pierre Gasly (FRA/Alpine) - 13eme

« Ça a été un peu une boucherie, je me fais taper par Sergio Pérez au virage 6 au premier tour. Après, on était pas mal sur le premier relais, on était derrière Fernando Alonso et devant Lewis Hamilton, mais il me rentre dedans et m'arrache le diffuseur. Après ça, c'était très compliqué de piloter. On perdait entre quatre et cinq dixièmes par tour, donc c'était très difficile. Aujourd'hui (dimanche), ce n'était pas notre journée, il y a des choses qu'on aurait pu faire différemment mais ça fait partie des choses à apprendre pour l'année prochaine. Ça a été une bonne saison, bien construite, mais il nous faut une voiture plus compétitive. Mais je suis sûr qu'on a l'équipe pour y parvenir. »

Sources : interviews officielles Formula 1, Canal+, Sky Sports, Autosport

Vos réactions doivent respecter nos CGU.