F1 - Ocon : "Ce qu'a dit Alonso n'était pas sympa"

F1 - Ocon : "Ce qu'a dit Alonso n'était pas sympa"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 14 novembre 2022 à 20h57

Vivement la fin... Il apparaît à peu près clair que Fernando Alonso et Esteban Ocon ne passeront pas leurs vacances ensemble, eux qui se sont touchés samedi lors de la course sprint au Brésil. Il ne leur reste qu'un Grand Prix mutuel.



Les langues se délient à l'approche de la fin de saison, en particulier chez Alpine où Fernando Alonso disputait ce week-end à Interlagos son avant-dernière course au sein de l'écurie française. Alors que le ton était monté lors de la course sprint samedi, puisque l'Espagnol s'était accroché avec son jeune équipier Esteban Ocon, ce dernier a qualifié son doyen (de quinze ans) de "pas sympa", dans des propos rapportés par Motorsport.com après cet incident : "Ce qu'il a dit dans les médias n'était pas sympa. J'ai toujours beaucoup de respect pour lui, c'est une légende et je le respecterai éternellement. Et peu importe ce qu'il vous a dit, je préfère quand on parle en privé."

"L'équipe n'avait pas à me dire quoi faire"

Le quarantenaire se remémorait alors le passé, dans un sourire jaune : "Je crois qu'il a déjà eu des problèmes avec d'autres... Mais ce ne sera bientôt plus mon problème !" Dimanche, lors de la course, le vainqueur du Grand Prix de Hongrie 2021 (dernier vainqueur français en date) a refusé dans un premier temps de laisser passer son coéquipier, ce qui laissait augurer d'une nouvelle tension. Mais Ocon s'en expliquait à la radio, sur le moment : "Laissez-moi me battre, je le ferai lorsque la situation sera un peu plus claire."


Il estime avoir tenu ses promesses afin de laisser le double champion du monde aller chercher une cinquième place déterminante pour l'équipe, en vue de la quatrième place du championnat constructeurs - où elle compte 19 points d'avance sur McLaren : "J'ai dit que je n'allais pas le laisser passer au restart, que j'allais doubler Sebastian Vettel puis que je le laisserais passer ensuite. C'est ce que j'ai fait (...) Je connaissais la situation, l'équipe n'avait pas à me dire quoi faire." Pour rappel, Pierre Gasly sera le prochain partenaire d'Ocon chez Alpine, lors de la saison 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.