F1 : La FIA ferme définitivement la porte à Colton Herta

F1 : La FIA ferme définitivement la porte à Colton Herta©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 23 septembre 2022 à 22h30

En lice pour un baquet chez AlphaTauri à la place de Pierre Gasly, Colton Herta a vu la demande de dérogation effectuée par Red Bull être rejetée par la FIA.



Colton Herta va devoir se faire une raison. Le pilote américain, plus jeune vainqueur de course en IndyCar, ne pilotera pas en Formule 1 la saison prochaine. En lice pour un baquet chez AlphaTauri en 2023, ce qui faciliterait l'arrivée de Pierre Gasly chez Alpine, l'actuel pilote Andretti a vu Red Bull solliciter la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) dans le but d'obtenir une dérogation concernant la super-licence, document nécessaire pour être autorisé à rejoindre la F1. Alors que la réglementation actuelle impose de cumuler 40 points au titre de ses performances dans d'autres championnats sur une période de trois ans. Or, avec ses résultats en IndyCar, Colton Herta n'en détient que 32 et n'est donc pas directement éligible. Alors que la rumeur d'une demande de dérogation a agité le paddock, de nombreux directeurs d'écurie se sont opposés à cette solution et l'Américain a fini par confier qu'il ne voulait pas être « une exception » à la règle.

La FIA n'a pas dérogé à la règle pour Herta

La FIA, de son côté, a assuré étudier le dossier sans prendre en compte d'éventuelles pressions extérieures. La réponse est intervenue ce vendredi dans le cadre d'un communiqué transmis par la FIA au magazine britannique Autosport. « La FIA confirme qu'une demande a été effectuée de manière approprié, ce qui a conduit la FIA à confirmer que Colton Herta n'a pas le nombre de points requis pour obtenir la super-licence, a ainsi déclaré un porte-parole de la fédération. La FIA révise en permanence sa réglementation et ses procédures, y compris en ce qui concerne l'éligibilité à la super-licence, les principaux facteurs pris en compte à ce sujet étant la sécurité, l'expérience et les performances. » Autrement dit, Colton Herta va devoir élever son niveau de jeu la saison prochaine en IndyCar afin d'atteindre les 40 points sur trois ans. Entre-temps, l'Américain va pouvoir engranger de l'expérience en endurance avec BMW, qui comptera sur lui pour les épreuves de longue durée du championnat IMSA pour piloter le nouveau prototype LMDh.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.