Marathon : Kiptum, détenteur du record du monde, est décédé après un accident de la route

Marathon : Kiptum, détenteur du record du monde, est décédé après un accident de la route ©Icon Sport, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le lundi 12 février 2024 à 00h15

Victime d'un accident de la route ce dimanche aux côtés de son entraîneur, le recordman du marathon Kelvin Kiptum est décédé à l'âge de 24 ans.



C'est une nouvelle qui a glacé d'effroi l'athlétisme kenyan. Ce dimanche, alors qu'il circulait en voiture avec son entraîneur Gervais Hakizimana dans l'est du Kenya, près de Kaptagat, Kelvin Kiptum a succombé des suites d'un accident de la route. C'est le quotidien local The Standard qui a annoncé via les réseaux sociaux le décès à l'âge de 24 ans du natif d'Eldoret. Une information qui a été confirmé auprès du média par la famille de l'athlète ainsi que les autorités locales. L'entraîneur de Kelvin Kiptum a également péri dans cet accident. Sharon Kosgey, qui était également présente dans la voiture, a pu être évacuée vers un hôpital lors de l'intervention des secours. Cet accident a emporté un des plus grands talents en devenir de l'athlétisme africain et du marathon. En effet, après avoir fait ses classes sur des distances telles le 10 kilomètres ou le semi-marathon, distance sur laquelle son record personnel était inférieur à 59 minutes, l'athlète kenyan a fait le grand saut vers le marathon en novembre 2022 à Valence.

Kiptum restera celui qui a effacé Kipchoge des tablettes

Dès cette première tentative, Kelvin Kiptum a marqué les esprits avec une marque sous les deux heures et deux minutes, très proche du record du monde alors détenu par la légende Eliud Kipchoge. Six mois plus tard, c'est lors du prestigieux marathon de Londres que le Kenyan a confirmé ses prédisposition pour l'effort extrême que représente la course disputée sur 42,195 kilomètres. Repoussant son plus proche rival à trois minutes, il a bouclé la distance en 2h01'25''. Une performance qui n'était toutefois rien à côté du coup d'éclat réalisé le 8 octobre dernier dans les rues de Chicago. Coupant la ligne d'arrivée en 2h00'35'', Kelvin Kiptum a mis une véritable claque au record du monde, se rapprochant très proche de la barre myhtique des deux heures, passée uniquement par Eliud Kipchoge dans des conditions optimales et hors compétition en octobre 2019 à Vienne. Le commandant de police du district d'Elgeyo a précisé que Kelvin Kiptum avait perdu le contrôle de sa voiture, qui a terminé sa course dans un fossé distant de 60 mètres avant d'heurter un arbre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.