Championnats du monde en salle : R.Lavillenie renonce, Mayer hésite

Championnats du monde en salle : R.Lavillenie renonce, Mayer hésite©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 06 mars 2022 à 15h45

Bloqué à 5,51m samedi lors du meeting de Rouen, Renaud Lavillenie a décidé d'arrêter sa saison en salle et ne participera donc pas aux Mondiaux de Belgrade. Kevin Mayer, touché au tendon d'Achille, hésite quant à lui à se rendre en Serbie.



Renaud Lavillenie ne sera pas champion du monde en salle pour la quatrième fois de sa carrière. Le perchiste français de 35 ans a décidé de renoncer aux Mondiaux de Belgrade, qui se dérouleront du 18 au 20 mars, après sa piètre performance de samedi au meeting de perche de Rouen. Après avoir passé 5,51m à son troisième essai, l'ancien recordman du monde a échoué à trois reprises à 5,71m, et a décidé dans la foulée d'arrêter sa saison en salle. « J'ai réalisé un très bon échauffement, le meilleur de la saison. Il y avait des éléments intéressants qui me faisaient espérer 5,80m-5,90m. Mais je me mets un peu en difficulté tout seul avec du mal à gérer mon approche et des problèmes de réglage, confie celui qui est papa d'un petit garçon depuis une semaine, dans les colonnes de L'Equipe.

Objectif Eugene !

Alors que son frère Valentin a quant à lui décroché son billet pour la Serbie en sautant à 5,81m (lors d'un concours remporté par l'Américain Chris Nilsen avec une barre à 6,05m, nouveau record des Etats-Unis en salle), Renaud Lavillenie se tourne désormais vers la saison estivale. « Je finis la saison en étant entier et ça me permet de me projeter sur la saison estivale. C'était clair pour moi avant le concours que si je ne réalisais pas une performance minimale, je n'allais pas pousser pour pousser. J'ai tout intérêt à passer immédiatement à la suite. Les deux prochaines semaines vont être mises à profit pour cet été. L'objectif est de retrouver le niveau que j'avais avant ma blessure », poursuit le champion olympique 2012 auprès du quotidien sportif, faisant référence à sa rupture d'un ligament de la cheville trois semaines avant les Jeux Olympiques de Tokyo. Son objectif de la saison sera bien sûr les Mondiaux de Eugene (Etats-Unis) en juillet prochain, où il visera sa toute première médaille d'or en plein air.

Mayer se tâte

En plus de Renaud Lavillenie, la sélection française pour Belgrade pourrait également être amputée de Kevin Mayer. Le recordman du monde du décathlon, âgé de 30 ans, ne sait pas encore s'il va s'aligner sur l'heptathlon des Mondiaux en salle, une compétition qu'il avait remportée en 2018. Présent à Rouen, où il a échoué trois fois à 5,41m, Mayer a expliqué avoir eu très mal au tendon d'Achille. « Je vais discuter avec mes entraîneurs de ma participation aux Mondiaux, mais ce n'est vraiment pas l'objectif de l'année. Je n'ai qu'une envie, c'est d'y aller s'il y a Warner, Moloney (qui avaient fini premier et troisième des JO de Tokyo, ndlr), mais on sait tous que la salle c'est moins important que l'été », a expliqué Mayer à L'Equipe. On en saura plus sur sa participation dans les prochains jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.