Wimbledon : Kyrgios perturbé par le forfait de Nadal

Wimbledon : Kyrgios perturbé par le forfait de Nadal©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 09 juillet 2022 à 14h03

Qualifié sans jouer pour la finale de Wimbledon, Nick Kyrgios a révélé avoir été perturbé par le forfait de Rafael Nadal.



A 27 ans, Nick Kyrgios va disputer le plus grand match de sa carrière, dimanche après-midi à Londres. Le fantasque joueur australien, détesté par les uns, apprécié par d'autres , entrera en scène en finale de Wimbledon sur le Centre Court pour faire face à Novak Djokovic, qui, lui, disputera une 32eme finale dans un tournoi du Grand Chelem (9 à l'Open d'Australie, 6 à Roland-Garros, 8 à Wimbledon et 9 à l'US Open), un record devant Roger Federer (31) et Rafael Nadal (30). Kyrgios a bénéficié du forfait de Nadal , touché aux abdominaux et contraint de renoncer la mort dans l'âme.

Kyrgios : « Ce n'est pas comme ça que je voulais arriver en finale »

L'Australien rebelle avait d'abord réagi à la nouvelle sur les réseaux sociaux en adressant un message sympa à l'Espagnol. Puis il est venu face aux journalistes, vendredi, alors que pendant ce temps-là, Djokovic affrontait Cameron Norrie dans l'autre demi-finale. « Ce n'est pas comme ça que je voulais arriver en finale, a avoué Kyrgios. Je voulais vraiment voir comment le troisième chapitre contre Nadal à Wimbledon allait se dérouler. J'espère juste qu'il s'en remettra vite. Je ne lui ai pas parlé. Je l'ai appris hier soir (jeudi) au dîner. Honnêtement, mon premier sentiment a été un peu de déception. Mon énergie était tellement concentrée sur lui et sur la tactique à adopter... »

2-0 Kyrgios contre Djokovic

Le 40eme joueur du monde (13eme à son meilleur en octobre 2016) va, du coup, se présenter dimanche après avoir eu trois jours de repos. Une bonne chose, ou pas forcément ? « Ça coupe la routine, on a besoin de garder l'adrénaline pendant la compétition. Mais ça va. Je vais prendre tous les points positifs. Je repose un peu mon corps. Ce n'est pas mal d'y aller en se sentant frais », a détaillé Kyrgios qui a également révélé avoir été perturbé par le renoncement de Nadal. « J'ai vraiment très mal dormi la nuit dernière. Probablement une heure en tout, juste avec l'excitation. Je me sentais tellement nerveux, a dit Kyrgios. D'habitude, je ne me sens pas nerveux... J'étais juste agité, avec tellement de pensées dans ma tête autour de cette finale de Wimbledon. Je ne suis encore jamais parvenu à ce stade... C'est là que Djokovic aurait l'avantage dès le départ. Il peut tirer parti de son expérience, il l'a fait tellement de fois. Tout me passait par la tête, chaque petite pensée, et j'ai vraiment mal dormi. » Djokovic, en quête d'un 21eme titre du Grand Chelem pour revenir à une unité de Rafa Nadal (22 depuis son sacre à Roland-Garros), sera le grand favori de cette finale 2022. Mais attention, Kyrgios l'a toujours battu en deux affrontements passés remontant à 2017 sur dur extérieur à Indian Wells (6-4, 7-6) et Acapuclo (7-6, 7-5).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.