Paris 2024 - Tennis : Mathieu évoque le cas Mannarino

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 30 avril 2024 à 20h05

Dans une interview à Eurosport, le responsable de l'équipe de France masculine de tennis aux Jeux Olympiques de Paris 2024 Paul-Henri Mathieu a évoqué le cas Adrian Mannarino, qui va se tester sur terre battue avant de savoir s'il dispute les JO ou pas.

Dans un peu moins de trois mois sera donné le coup d'envoi du tournoi de tennis de simple des Jeux Olympiques de Paris, à Roland-Garros. Un tournoi auquel prendront part les quatre meilleurs joueurs français du "classement olympique", basé sur les résultats de juin 2023 à juin 2024, à condition qu'ils figurent parmi les 65 meilleurs joueurs du monde (ou aux environs, le "cut" n'étant pas encore défini puisque chaque pays n'a pas le même nombre de qualifiés). A ce jour, Ugo Humbert (15eme), Adrian Mannarino (18eme), Gaël Monfils (31eme) et Arthur Fils (41eme) seraient les heureux élus. « J'ai discuté avec chacun d'eux, et même avec d'autres qui ne sont pas dans le cut actuellement, explique le responsable de la délégation masculine Paul-Henri Mathieu dans une interview à Eurosport. Pour la plupart, c'est une grande motivation. Il y a un an, peu de monde pouvait croire dans les chances de qualification de Gaël, il est en train de prouver le contraire. »

Cazaux à la place de Mannarino ?

L'actuel capitaine de Coupe Davis a également évoqué le cas Adrian Mannarino (35 ans), blessé depuis le tournoi de Miami, qui n'a gagné qu'un matcétéh depuis début février. Le Francilien n'apprécie pas la terre battue (il n'a jamais dépassé le deuxième tour à Roland-Garros et aucune de ses quinze finales sur le circuit ne s'est déroulée sur cette surface) et pourrait bien laisser sa place. « Il y a toujours une petite interrogation sur Adrian Mannarino, reconnait "PHM". Ce n'est pas sa surface de prédilection, ce n'est un secret pour personne. Ce sera son choix. Il attend de voir comment il joue sur cette surface dans les prochaines semaines (à Aix-en-Provence, à Rome et à Roland-Garros, ndlr). Il a un autre statut cette année, il est 20eme mondial. Les autres joueurs peuvent avoir peur de lui, sur un format court il peut se passer des choses. Malheureusement, il s'est blessé à Miami et n'a pas beaucoup joué sur terre. Ce sera un choix personnel. Pouvoir disputer les Jeux à Paris, ça me parait une chance inouïe. Après, on a chacun des perceptions différentes sur les Jeux. » Si Adrian Mannarino choisissait de zapper les JO, le cinquième meilleur Français prendrait sa place, mais il doit figurer dans ce fameux "cut". A ce jour, Arthur Cazaux (actuellement blessé) est 63eme, Arthur Rinderknech 74eme et Corentin Moutet 80eme. Les prochains tournois pourraient donc valoir de l'or pour ces joueurs en cas de bons résultats, car une place aux JO pourrait attendre l'un d'entre eux fin juillet..

Vos réactions doivent respecter nos CGU.