ATP : Zverev compte capitaliser sur son titre à Rome avant Roland-Garros

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365 : publié le lundi 20 mai 2024 à 13h30

Sacré ce dimanche lors du Masters 1000 de Rome, Alexander Zverev a fait le plein de confiance à l'approche de Roland-Garros et assure vouloir briller lors des Internationaux de France.

Alexander Zverev attendait ça depuis si longtemps. Ce dimanche, l'Allemand a pris la mesure de Nicolas Jarry pour remporter le Masters 1000 de Rome, son sixième titre dans la catégorie et le premier depuis Cincinnati en 2021. Un titre qui vient couronner deux ans de reconstruction, lui qui avait subi une lourde blessure à la cheville droite lors d'une demi-finale de Roland-Garros d'anthologie face à Rafael Nadal. Plus tôt dans la semaine, revenant sur cet incident, il avait assuré que c'était « l'un des meilleurs matchs » qu'il a pu disputer mais également « la pire fin de match » de l'ensemble de sa carrière. A même le court à l'issue de sa victoire face au Chilien, celui qui pointe désormais au quatrième rang mondial a confié vivre « un moment très spécial ». « Les deux dernières années ont été extrêmement difficiles parce que je revenais d'une blessure dont je ne savais pas si elle me permettrait de revenir sur cette scène, gagnant comme perdant », a-t-il confié avec des sanglots dans la voix. Un succès qui vient également souligner une montée en puissance, lui qui a disputé trois demi-finales depuis le début de la saison, dont une lors de l'Open d'Australie. Affirmant être « super heureux de la manière dont les choses se sont déroulées » lors de la quinzaine italienne, Alexander Zverev tire beaucoup de positif de sa prestation alors que Roland-Garros point à l'horizon.

Zverev : « Je peux rêver à nouveau »

« Etre assis à côté de ce trophée me montre que je peux remporter ce genre de tournois à nouveau, que je suis au niveau souhaité, que je peux rêver à nouveau », a-t-il confié face au public romain. Quant à confirmer lors des Internationaux de France, dont le coup d'envoi sera donné ce dimanche, l'Allemand veut se donner les moyens d'y parvenir. « J'espère pouvoir continuer comme ça à Roland-Garros et y jouer mon meilleur tennis, a-t-il affirmé. C'est un rendez-vous que je marque dans le calendrier, c'est le tournoi que je veux gagner, celui que j'ai le plus hâte de jouer. Je vais faire tout mon possible cette année. C'est le Grand Chelem le plus dur physiquement, celui où j'ai le plus de souvenirs. » Un tournoi durant lequel il devra faire table rase du passé mais pour lequel il pourrait tirer son épingle du jeu face à des adversaires dans le flou. « Novak Djokovic va être à son meilleur niveau, vous verrez. Rafael Nadal jouera beaucoup mieux qu'à Madrid et Rome, j'en suis sûr, a confié le natif de Hambourg. Et en ce qui concerne Jannik Sinner et Carlos Alcaraz, ça dépend de leur santé. S'ils vont bien, ce sont deux des meilleurs du monde, aucun doute là-dessus. » Quant à se glisser dans la liste des prétendants à la Coupe des Mousquetaires le 9 juin prochain, c'est un pas qu'Alexander Zverev semble se refuser à faire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.