Laver Cup : Fritz a répondu à Berrettini

Laver Cup : Fritz a répondu à Berrettini©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 24 septembre 2022 à 18h37

Alors que Matteo Berrettini avait redonné l'avantage à l'Europe en dominant Félix Auger-Aliassime, Taylor Fritz a remis le reste du monde à hauteur grâce à son succès sur Cameron Norrie.



Remplaçant de Roger Federer pour la suite de la Laver Cup 2022, Matteo Berrettini n'a pas mis longtemps à se mettre dans le rythme. L'Italien a, en effet, offert deux points à l'équipe européenne grâce à son succès sur Félix Auger-Aliassime. La première manche a vu les serveurs être à l'honneur avec une seule balle de break à signaler mais manquée par le Canadien dans le quatrième jeu. Le jeu décisif a été à l'avenant. Si Matteo Berrettini a pris les devants grâce à une série de cinq points remportés à la suite, Félix Auger-Aliassime s'est accroché et a sauvé trois balles de set avant d'en obtenir une sans parvenir à la convertir. L'Italien a alors repris l'ascendant mais c'est à la sixième opportunité qu'il a empoché un premier set interminable. Le deuxième s'est décanté bien plus vite. En effet, c'est dès le troisième jeu que « FAA » a pris le service de Matteo Berrettini. Ce dernier, dans l'incapacité de mettre en difficulté le Canadien, a subi le jeu et a vu ce dernier égaliser sur un dernier jeu blanc. Une rencontre qui s'est donc conclue sur une « match tiebreak » parfaitement démarré par Matteo Berrettini, qui a aligné six points de suite. Si Félix Auger-Aliassime s'est battu jusqu'au bout, la première balle de match a été la bonne pour l'Italien (7-6, 4-6, 10-7 en 2h17').

Fritz maintient le reste du monde dans le jeu

Appelé à prendre la place de Rafael Nadal, Cameron Norrie n'a pas connu la même réussite lors de son match face à Taylor Fritz. Devant son public, le Britannique a été pris de vitesse dans une première manche à sens unique. Convertissant ses deux premières balles de break, l'Américain a pu très vite mener quatre jeux à rien avant de voir son adversaire débloquer son compteur. Le 12eme mondial a alors repris sa marche en avant, breakant une troisième fois Cameron Norrie pour remporter aisément le premier set. Vexé, le numéro 8 mondial a répliqué en prenant le service de l'Américain dès le premier jeu de la deuxième manche. Néanmoins, ce dernier a su répliquer sans toutefois poursuivre sur sa lancée. Au contraire, c'est Cameron Norrie qui a fait preuve de patience avant de frapper au dernier moment. Breakant Taylor Fritz, le Britannique a ensuite égalisé à une manche partout dès que l'occasion s'est présentée. Là encore, un « match tiebreak » a dû être disputer et a tout d'abord vu les deux joueurs se rendre coup pour coup. Plaçant une accélération, Taylor Fritz a pris quatre points d'avance puis a vu ce matelas fondre immédiatement. Mais c'est bien l'Américain qui a su conclure à sa première balle de match (6-1, 4-6, 10-8 en 1h29') et remet les deux équipes à égalité avant la session de soirée, qui verra l'entrée en piste de Novak Djokovic.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.