Drame sur la Route du Rhum : Le Coralia ne devait naviguer que de jour

Drame sur la Route du Rhum : Le Coralia ne devait naviguer que de jour©panoramic, Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 19 novembre 2022 à 14h30

Le drame sur la Route du Rhum qui a coûté la vie à deux personnes en marge de l'arrivée de Charles Caudrelier à Pointe-à-Pitre aurait pu être évité. Le bateau « le Coralia » qui a chaviré n'était pas autorisé à naviguer de nuit.


Un drame a entaché la 12eme édition de la Route du Rhum remportée par Charles Caudrelier. Un bateau suiveur, « le Coralia », sur lequel se trouvaient onze personnes a chaviré dans la nuit de mardi à mercredi, aux alentours de 5h heure locale, à un mille de l'arrivée à Pointe-à-Pitre. Cet incident a couté la vie à deux personnes membres d'OC Sport Pen Duick, société organisatrice de la Route du Rhum. En arrêt cardio-respiratoire, elles n'ont pu être réanimées. Trois jours après les faits, Guadeloupe La Première dévoile plus d'informations sur ce drame qui n'aurait pas dû se produire. En effet, l'embarcation à usage commercial n'était pas autorisée à se trouver en mer en pleine nuit. « Le permis de navigation de ce bateau n'autorisait que des voyages de jour, n'excédant pas 12 heures et avec l'obligation de rallier le même port-base en fin de journée », rapporte la source guadeloupéenne.

Le Coralia n'était pas équipé pour naviguer de nuit

De ce fait, le Coralia ne disposait pas des éléments de signalisation nécessaires (feu à retournement, flashlight sur les gilets de sauvetage) à la navigation dans l'obscurité. La même source ajoute que la direction de course a pris un certain nombre de mesures après ce tragique événement comme le refus de la présence de bateau-suiveurs pour les prochaines arrivées. A travers quelques lignes dans un communiqué, l'organisation de la Route du Rhum ainsi que « les partenaires principaux de l'épreuve - le Conseil régional de Guadeloupe, la ville de Saint-Malo et Saint-Malo Agglomération, la Région Bretagne, le CIC - et l'ensemble des parties prenantes de l'organisation s'associent à l'immense peine des familles et leur adressent leurs plus profondes et sincères condoléances. » Pour rappel, le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire pour homicides involontaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.