Florent Manaudou n'a pas encore retrouvé son niveau

Florent Manaudou n'a pas encore retrouvé son niveau©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 09 décembre 2020 à 23h42

A l'approche des Championnats de France à Saint-Raphaël, Florent Manaudou fait le point depuis son retour et à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo.



Florent Manaudou s'apprête à retrouver les bassins et à disputer le 50 mètres aux Championnats de France à Saint-Raphaël, première compétition nationale depuis dix mois. Le Français veut assurer et se positionner en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, reportés à l'été prochain. « Je suis très heureux de nager à nouveau avec mon club (CN Marseille) dans le bassin où j'ai fait mes premiers Championnats de France en 2007. J'ai envie de nager en grand bain et voir ce que ça donne, explique Manaudou à L'Equipe. J'ai participé à l'ISL et ça me donne je crois un petit avantage quand je vois que la plupart des autres n'ont pu faire que des prises de temps. J'ai multiplié les courses à très haut niveau et mon corps s'y est habitué. Maintenant, je serai peut-être fatigué, je ne sais pas de quel côté je vais basculer. »

Manaudou : « Mon corps est déjà prêt à nager vite sans le bagage technique et physique que j'aurais pu avoir »


Le frère de Laure espère faire baisser le chrono et s'affiche confiant pour sa présence aux JO. « Après avoir pas mal galéré pendant six mois, on a basculé vers le grand bassin donc vers les Jeux. Mon corps est déjà prêt à nager vite sans le bagage technique et physique que j'aurais pu avoir. Je n'ai pas fait de grosse période d'entraînement, concède Manaudou. C'était assez court pour préparer l'ISL, ensuite six semaines de compète. C'est juste nouveau et on verra ce que ça donne. Ça ne devrait pas faire des temps incroyables mais je peux nager mon meilleur temps depuis que je suis rentré. J'aimerais faire mieux que 21''50 et gagner avec un peu d'avance. Même si ma place ne sera pas assurée jusqu'en mars, ça devrait aller pour me qualifier aux Jeux. »

« J'ai besoin de bosser pour gagner ces quelques dixièmes »

Un an et demi après son grand retour, Florent Manaudou reconnait qu'il n'a « pas encore retrouvé son niveau » parce que « je n'ai pas eu de vraies périodes d'entraînement sur la durée, avec pas mal de bornes. Il me manque quand même cette petite base que je voulais avoir avant les Jeux, ce sera sans doute entre janvier et mars. Je n'ai pas encore toutes les armes, je nage pas trop mal mais le chrono ne descend pas. En fait, grâce à mes qualités naturelles, je suis capable de tout le temps nager entre 21''50 et 21''70, c'est mon niveau de base. J'ai besoin de bosser pour gagner ces quelques dixièmes et il n'y a pas de temps à perdre. » « Aux Jeux, ça ne sera pas suffisant pour gagner ni pour faire une médaille, avance le médaillé d'or aux JO de Londres sur 50m nage libre. Là, j'aimerais nager 21''40 et avoir l'impression d'avancer. J'ai envie d'être surpris, que ce soit sur le 50 ou le 100, de regarder le tableau d'affichage et de me dire : " ah, c'est cool ! ". Travailler pour faire la même chose, ça n'est pas très excitant. Je ne suis pas revenu pour nager moins vite qu'avant. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.