Ski alpin - Beaver Creek : La première descente annulée, tout le week-end menacé ?

Ski alpin - Beaver Creek : La première descente annulée, tout le week-end menacé ? ©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 01 décembre 2023 à 21h11

La première descente de la saison, qui devait se dérouler vendredi soir à Beaver Creek (Etats-Unis), a été annulée en raison des fortes chutes de neige sur la station du Colorado. L'autre descente du week-end, prévue samedi, ainsi que le Super-G, programmé, lui, dimanche, pourraient subir le même sort.


La première descente de Beaver Creek annulée. La descente prévue vendredi soir sur la légendaire Birds of Prey en ouverture du week-end programmé dans la station du Colorado a dû être annulée en raison des fortes chutes de neige tombées la nuit précédente. Dans un premier temps, cette descente, qui aurait dû être la première de la saison, avait uniquement été décalée - de 18h45 à 21h00 - afin de permettre aux organisateurs d'avoir suffisamment de temps pour déblayer la piste. "Malgré les efforts importants" des équipes chargées de travailler sur la Birds of Prey, il a finalement été impossible de lancer les skieurs dans le portillon, y compris depuis le départ de réserve avec une course raccourcie, la faute notamment à une visibilité quasi nulle. Cette première descente a donc subi le même sort que les trois premières, qui auraient dû se dérouler le mois dernier à Sölden et Zermatt-Cervinia si la météo s'était montré favorable et donner le coup d'envoi de la saison de descente, une nouvelle fois différé. Et si une deuxième descente figure au menu du week-end à Beaver Creek, samedi (de nouveau à 18h45, heure française), ainsi qu'un Super-G, dimanche (là aussi à 18h45), les conditions météorologique comme les prévisions pour samedi et dimanche n'annoncent rien de bon là non plus pour les organisateurs.

Seul le slalom de Gurgl...

Ces derniers peuvent notamment craindre de nouvelles chutes de neige ainsi que du vent. De là à dire que le week-end pourrait être annulé dans sa totalité, il n'y a donc peut-être qu'un pas. En attendant, les rendez-vous de la Coupe du monde masculine annulés en raison de la météo continuent de s'accumuler. Sur les cinq courses de vitesse au programme, quatre ont ainsi fait les frais du vent ou de la neige et seul le slalom de Gurgl, qui avait vu l'Autrichien Manuel Feller l'emporter devant ses deux compatriotes Marco Schwarz et Michael Matt, est passé entre les gouttes pour le moment. L'histoire ne dit pas encore si deux nouvelles épreuves viendront rejoindre la liste de plus en plus longue de celle qui n'ont pas pu avoir lieu, mais cela en prend fortement le chemin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.