C'est (aussi) l'heure des Mondiaux de biathlon

C'est (aussi) l'heure des Mondiaux de biathlon©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 10 février 2021 à 09h00

Les Mondiaux de biathlon débuteront finalement avant ceux de ski alpin, la météo en ayant décidé ainsi. Durant les dix jours à venir, les Français seront logiquement candidats à une médaille pour chacune des épreuves.


Double ration à partir de cette semaine, avec les Mondiaux de ski (à Cortina d'Ampezzo) en même temps que ceux de biathlon (à Pokljuka). Les deux compétitions auront finalement la même amplitude : si le ski alpin devait débuter lundi, les premières épreuves (combiné et super-G dames) ont été décalées à cause de la météo, et les deux calendriers s'étireront donc sur dix jours, jusqu'au dimanche 21 février. Au final, à force de reports, c'est même le biathlon qui sera le seul à ouvrir le bal mercredi avec le relais mixte, première épreuve avant le sprint masculin vendredi. Pour rappel, la différence majeure entre les deux Mondiaux concerne essentiellement le biathlon, puisque les points comptent pour la Coupe du Monde de la même manière que toutes les autres manches de la saison.

Raphaël Poirée a fait le point pour Le Dauphiné Libéré : "Les Norvégiens sont meilleurs, le classement général parle de lui-même. Mais les Français peuvent faire des coups, notamment sur ces Mondiaux. Emilien Jacquelin est encore irrégulier, mais c'est un attaquant. Moi, j'aime ça. Je veux qu'il continue à être offensif. Quentin Fillon Maillet était l'un des grands favoris avant le début de l'hiver, il est toujours là même si je trouve qu'il va moins vite que l'an passé sur les skis. La saison dernière, il rivalisait avec Johannes Boe." L'intéressé se dit "bien décidé à aller chercher le titre individuel qui manque à ma collection" : "La mass start me fait rêver, mais je ne ferai pas la fine bouche sur la moindre épreuve, sans oublier le relais où nous avons prouvé ces dernières semaines qu'on était candidats à notre succession."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.