Biathlon : Un troisième frère Claude en Coupe du monde

Biathlon : Un troisième frère Claude en Coupe du monde©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 26 décembre 2020 à 10h54

Après Fabien et Florent, ce dernier défendant les couleurs de la Belgique, leur petit frère Emilien Claude (21 ans) va lui aussi disputer la prochaine étape de Coupe du monde, avec les biathlètes français. 

 

La fratrie Claude va encore être mieux représenté en Coupe du monde de biathlon. Après Florent Claude (29 ans), qui défend les couleurs de la Belgique et occupe le 61e rang au classement général de la Coupe du monde, et Fabien Claude (25 ans), actuel 11e du général et 5e de la poursuite avec les Bleus, Emilien Claude va rejoindre ce dernier en équipe de France. Il effectuera ses grands débuts lors de la manche d'Oberhof (Allemagne), du 8 au 10 janvier, en remplacement d'Oscar Lombardot. Le reste du groupe tricolore est inchangé, puisqu'on retrouvera donc Fabien Claude ainsi qu'Émilien Jacquelin, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux et Antonin Guigonnat chez les messieurs et Anaïs Chevalier, Anaïs Bescond, Chloé Chevalier, Caroline Colombo, Julia Simon et Justine Braisaz chez les dames. 

"Un super cadeau de Noël" 

"Forcément, c'est un grand soulagement. J'y pense depuis longtemps. L'attente a été longue, a-t-il confié au Dauphiné Libéré. Découvrir la Coupe du monde était l'un des objectifs majeurs de cette saison, comme me qualifier pour les Mondiaux juniors. Je suis content de le concrétiser. C'est un super cadeau de Noël." Et s'il n'a "pas encore beaucoup parlé" avec ses deux frères de cette grande première, il juge que "c'est un vrai plus d'arriver dans un groupe où il y aura Fabien. Ce sera plus facile pour moi de m'intégrer même si je connais déjà les autres Français." Sa préparation avec ses deux aînés promet d'être particulière, et, là encore, un avantage pour le cadet des frères Claude : "Habituellement, lors de la trêve, nous préparons des objectifs différents. Là, nous allons préparer la même course. C'est une force de s'entraîner pour un objectif commun. Nous venons de couper trois jours, nous reprenons la prépa petit à petit, du volume avant des intensités. Nous allons aussi limiter nos contacts et voir le moins de monde possible afin d'être tous les trois au départ à Oberhof." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.