Biathlon - Relais de Ruhpolding (F) : Les Françaises heureuses d'avoir " fait le job "

Biathlon - Relais de Ruhpolding (F) : Les Françaises heureuses d'avoir " fait le job "©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le vendredi 14 janvier 2022 à 21h15

A nouveau victorieuse lors d'un relais cette saison, les Françaises, seules en tête du classement de la discipline, étaient logiquement très contentes de leur performance après leur belle victoire ce vendredi à Ruhpolding.



En relais féminin, les patronnes, ce sont les Françaises pour le moment ! En effet, après trois courses cette saison, le relais tricolore a remporté deux courses, à Östersund et ce vendredi à Ruhpolding, et a terminé la dernière sur la 3eme marche du podium. Avant celui prévu à Pékin lors des Jeux Olympiques 2022, les Bleues auront droit à une dernière répétition le 22 janvier prochain à Antholz-Anterselva (Italie). « Avant la course, Paulo (Jean-Paul Giachino, l'entraîneur du tir) nous a dit "le podium c'est bien, mais la victoire a une saveur particulière" et il a bien raison », a reconnu Anaïs Chevalier-Bouchet, à l'issue de la course. « C'est particulier les relais, car on ne court pas que pour soi. Les enjeux sont plus grands, a pour sa part confié Justine Braisaz. Il y avait un petit peu de tension dans mon cœur ce matin, mais je suis satisfaite du résultat. » Dernière à s'élancer dans les Alpes bavaroises, Julia Simon s'est, elle, félicitée du très beau visage affiché par l'équipe de France.

« On a une très belle équipe de France »

« Les filles ont fait un super travail. Les cinq filles du groupe A, on sait que si on peut tourner, il n'y a pas de maillon faible, et même la sixième on verra plus tard ce que ça peut donner. Mais on a une très belle équipe de France », a expliqué cette dernière, dans des propos recueillis par L'Equipe. « Contrat rempli ! En voyant la liste de départ, on a vu qu'il y avait pas mal de filles favorites qui n'étaient pas là. Après ça reste du biathlon, tout est permis, tout le monde est autorisé à faire des belles courses. On savait qu'il y en avait peut-être un petit peu moins que d'habitude sur la liste de départ, mais il y avait de belles équipes, donc ça passait par de belles courses. Tout le long, ça a été quand même relativement serré, il y a pas eu direct des écarts, ça prouve bien que face à nous il y avait des équipes costaudes et qu'il fallait faire le job, a de son côté déclaré Chloé Chevalier, qui a ouvert son palmarès ce vendredi. (...) On a toutes fait le job et le résultat final fait plaisir à toute l'équipe. » Désormais, on en redemande !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.