Biathlon - Lenzerheide (F) : Jeanmonnot forfait pour le sprint et la poursuite

Biathlon - Lenzerheide (F) : Jeanmonnot forfait pour le sprint et la poursuite ©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le lundi 11 décembre 2023 à 13h51

Atteinte à son tour du Covid-19, Lou Jeanmonnot, la nouvelle pépite française du biathlon, a été contrainte de déclarer forfait pour le sprint de Lenzerheide (Suisse), qui lancera jeudi la troisième manche de la saison de Coupe du monde. La Doubienne, qui pourrait faire son retour dimanche pour la Mass Start, manquera du même coup la poursuite.


« Trois semaines d'ascenseur émotionnel qui finit par un strike au Covid. Pas de sprint pour moi à Lenzerheide. Mission être opérationnelle pour la Mass Start ». Les supporters de Lou Jeanmonnot n'ont pas appris une bonne nouvelle ce lundi en parcourant leur compte Instagram. C'est en effet sans la sensation du début de saison que se disputera jeudi en Suisse le sprint de Lenzerheide, qui lancera la troisième manche de la saison de Coupe du monde de biathlon après deux premières étapes, à Östersund et Hochfilzen. Jeanmonnot, qui avait crevé l'écran en Suède en réussissant un somptueux doublé sprint-poursuite alors qu'elle n'avait encore jamais gagné d'épreuve de Coupe du monde, est à son tour impactée par le Covid-19. Ce qui l'a obligé à renoncer à ce troisième sprint de la saison. La biathlète doubienne de 25 ans, nouvelle pépite française de son sport, manquera du même coup la poursuite, programmée samedi au lendemain du sprint hommes. A entendre l'héroïne de la manche d'Östersund, elle devrait en revanche pouvoir reprendre du service à l'occasion de la Mass Start de dimanche, premier rendez-vous de la saison pour les spécialistes de ce rendez-vous toujours très attendu. C'est en tout cas l'espoir que nourrit la native de Pontarlier, qui ne pourra toutefois pas enchaîner et qui a accueilli ce test positif au Covid-19 comme un coup d'arrêt.

Jeanmonnot, 9eme Française en jaune

Certes, Jeanmonnot n'avait pas réitéré en Autriche sa splendide performance de la semaine précédente en Suède, avec une 15eme place du sprint puis une 13eme sur la poursuite, avec quatre fautes au total (deux fautes sur le sprint comme sur la poursuite) pour celle qui est connue pour accumuler les sans-faute sur le pas de tir. Néanmoins, dimanche, la dernière arrivée des Bleues victorieuse aux côtés de Justine Braisaz-Bouchet, Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin du premier relais mixte de l'hiver, avait de nouveau fait parler d'elle en montant de nouveau sur le podium (3eme), cette fois sur le relais femme qu'elle disputait avec Gilonne Guigonnat, Julia Simon et Braisaz-Bouchet de nouveau. Au-delà de tous ces résultats fort probants, Jeanmonnot était surtout devenue ce week-end (au départ de la poursuite) la 9eme Française de l'histoire à porter le dossard jaune de leader du classement général de la Coupe du monde, Franziska Preuss, elle aussi touchée par le Covid-19, ayant dû déclarer forfait. Malheureusement pour la Tricolore, elle l'a immédiatement cédé, à la Norvégienne Ingrid Tandrevold.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.