Biathlon : Jeanmonnot ne pensait pas pouvoir gagner

Biathlon : Jeanmonnot ne pensait pas pouvoir gagner ©Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le dimanche 03 décembre 2023 à 16h17

Découvrez les réactions de Lou Jeanmonnot, Justine Braisaz-Bouchet et Julia Simon après la poursuite d'Östersund ce dimanche.


Lou Jeanmonnot (victorieuse de la poursuite, sans-faute au tir)

« Je n'y ai pas cru au début. Franchement, quand Stéphane (Bouthiaux) m'a dit que Franziska Preuss était à cinq secondes derrière moi, alors que je l'avais vue tout au long de la course très rapide et vraiment plus forte que moi sur les skis, dans ma tête je m'étais dit que je la gardais en visu pour sauver la deuxième place. Mais vraiment, je n'y croyais pas du tout. Elle a posé une accélération en haut de la bosse et je me suis dit que c'était un peu foutu. Finalement, je l'ai vue ralentir dans les parties où je me sens meilleure, les plats montants, puis elle a dû serrer un peu, et ça l'a fait. C'est cool. Vraiment je n'y croyais pas, je suis partie dans le dernier tour en me disant que c'était la deuxième place aujourd'hui. Mais autant je n'étais pas sûre d'arriver juste derrière elle, autant les 50 derniers mètres, c'est mon truc. Je me suis dit "là, ça va être cool". Je n'avais pas de très bonnes jambes donc je me suis vraiment focalisée sur le fait de faire un bon shoot (tir), et ça a payé."

Justine Braisaz-Bouchet (15eme avec trois fautes)

"Je suis vraiment très contente pour Lou, c'est très mérité. C'est une petite jeune très attachante, pleine de potentiel. Je n'ai pas eu beaucoup d'ouvertures sur cette course. Mes tirs couchés, je les ai surjoués, à vouloir mettre la balle au centre. Mais globalement, je suis satisfaite de ma course, particulièrement la deuxième partie, avec le plein sur les tirs debout. Les sensations reviennent bien sur les skis, c'est de bon augure pour la semaine prochaine."

Julia Simon (7eme avec deux fautes)

"Le doublé sprint-poursuite, c'est quelque chose qui est dans ma liste des choses à faire. Lou a été solide car gagner sprint-poursuite à 30 sur 30 au tir, on ne peut pas faire mieux. On (les Françaises) a fait une belle course d'ensemble. Sur le premier tir, mon chargeur s'est coincé entre la partie en ferraille et le bois, et quand je suis descendue pour poser mes coudes, il est tombé dans la fosse. Je ne voulais pas me faire disqualifier en mettant les mains dans la fosse et j'en ai demandé un autre. Je suis un peu déçue car j'ai manqué une balle sur ce tir-là, car je pensais à quand j'allais récupérer un chargeur alors que ce n'était pas du tout le moment d'y penser. C'est une course qui m'a demandé du calme, c'est ce que je travaille, donc c'est parfait, je l'ai mis en application (sourires).

Propos recueillis sur La Chaîne L'Equipe

Vos réactions doivent respecter nos CGU.