Biathlon (F) : Les réactions françaises après l'individuel de Kontiolahti

Biathlon (F) : Les réactions françaises après l'individuel de Kontiolahti©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 30 novembre 2022 à 15h54

Découvrez les réactions des Françaises après l'individuel de Kontiolahti, où Julia Simon a notamment pris la cinquième place.


Julia Simon, 5eme

« J'ai crampé dans le dernier tour, donc j'ai eu du mal à finir. Cette course était dure du début à la fin. Je ne sais même pas quoi raconter. C'est la première, je suis contente de l'avoir faite, et bien faite. Il y a quand même une petite frustration de ne pas avoir réussi à me mettre vraiment la misère sur les skis et surtout d'avoir loupé cette dernière balle. C'est un bon début de saison, surtout quand on voit celui des dernières années. Le résultat est bon, mais ce que je retiens surtout c'est la manière. J'a été calme derrière la carabine, j'ai réussi à mettre en place mes points importants, mes objectifs, et ça fait des beaux tirs. »

Lou Jeanmonnot, 12eme

« Je suis bien contente. Ma meilleure place jusque-là, c'était 29eme. Je suis un peu déçue par mon erreur sur le tir debout. Vraiment, je suis verte. Je n'ai pas assez bien préparé ma détente. J'a balayé trop vite et tiré trop tard, enfin bref, un truc bête. Mais 19, c'est bien, je suis contente. »

Chloé Chevalier, 18eme

« Je me suis vraiment fait plaisir sur les skis. Je suis partie sur un bon rythme et pour une fois je n'ai pas craqué au fil de la course, donc c'était vraiment plaisant d'avoir de si bonnes sensations. C'est rassurant aussi, car les courses de préparation n'avaient pas été fameuses sur les skis. 17 sur 20, pour un individuel, ce n'est pas bon. Il y avait un peu de nervosité derrière la carabine, j'ai eu du mal à me relâcher. Ce n'est pas un mauvais tir, pour aujourd'hui c'est dommage. Il ne manque pas grand-chose, il faut trouver un peu de relâchement, un peu d'engagement. C'était la première course, beaucoup de filles avaient de la nervosité, je l'ai peut-être un peu moins bien géré que les autres, mais rien d'inquiétant pour la suite. »

Anaïs Chevalier-Bouchet, 30eme

« Je ne sais même pas dire si je suis déçue, car je me suis accrochée pendant toute la course, j'ai essayé de tenir mon plan de route, qui était d'accélérer progressivement sur la fin. En faisant 7 sur 10, on sait qu'on se tire une grosse balle dans le pied... Je ne vais pas me lamenter sur mon sort, on sait qu'il y a un beau week-end qui arrive, un relais demain, en avant ! J'ai l'impression d'être dans l'allure sur les skis. C'est un 15 kilomètres, c'est long, il y a des grandes montées où c'est facile de s'endormir. Il va falloir accélérer un peu ce week-end mais c'est une bonne mise en route. »

Propos recueillis par La Chaîne L'Equipe

Vos réactions doivent respecter nos CGU.