Hockey sur glace : La présidence de la FFHG confiée provisoirement à Pierre-Yves Gerbeau

Hockey sur glace : La présidence de la FFHG confiée provisoirement à Pierre-Yves Gerbeau©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 01 octobre 2021 à 16h35

Alors que Luc Tardif a succédé à René Fasel à la tête de l'IIHF, la présidence de la FFHG a été confié à titre provisoire à Pierre-Yves Gerbeau.

Il n'y aura pas de vacance du pouvoir à la FFHG. Moins d'une semaine après l'élection de Luc Tardif à la présidence de la Fédération Internationale de hockey sur glace (IIHF), les instances de la Fédération Française se sont penchées ce vendredi sur la succession de l'ancien joueur des Dragons de Rouen. Par l'intermédiaire d'une visioconférence, le Bureau Directeur ainsi que le Comité Directeur de la FFHG se sont réunis afin de statuer sur la succession du premier Tricolore à prendre les rênes de l'IIHF depuis Louis Magnus, son fondateur en 1908. Les deux instances se sont prononcées de manière unanime pour confier à titre provisoire la présidence de la fédération à Pierre-Yves Gerbeau, actuel vice-président exécutif de la FFHG. Entré au Comité Directeur de la fédération en 2018 après avoir été le vice-président du Comité d'Organisation du championnat du monde 2017 à Paris, le fondateur du groupe immobilier de loisirs X-Leisure occupera les fonctions de président jusqu'à la prochaine Assemblée Générale élective, en juin 2022


Gerbeau affirme ses ambitions

Dans un communiqué, Pierre-Yves Gerbeau ne fait pas mystère de ses intentions pour les années à venir, notamment pour la période 2022-2026. « Luc Tardif, en créant la FFHG en 2006, a donné au hockey français, outre son indépendance, un formidable dynamisme en posant des bases solides et durables, a déclaré le président provisoire de la fédération dans un communiqué. L'équipe avec laquelle j'aspire à conduire le hockey français pour la prochaine mandature (2022-2026) devra mettre en place un plan stratégique de développement ambitieux et digne de cet héritage : renforcer la structuration de nos instances et de nos clubs pour nous permettre d'atteindre nos ambitions sportives. » Dans l'attente de l'organisation de la prochaine Assemblée Générale élective, Pierre-Yves Gerbeau entend « engager les réflexions et audits conduisant à l'élaboration et la finalisation dudit plan stratégique » afin de présenter aux clubs « un produit fini et prêt à être activé à travers les actions prioritaires de notre stratégie à court, moyen et long terme ». Le ton est donné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.