Paris 2024 : Riner et Agbégnénou ont le sésame pour les épreuves de judo

Paris 2024 : Riner et Agbégnénou ont le sésame pour les épreuves de judo

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 24 novembre 2023 à 18h45

Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou font partie des dix premiers judokas officiellement sélectionnés par la Fédération Française de judo pour Paris 2024.



Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou sont désormais certains d'en être. A 245 jours de la Cérémonie d'Ouverture de Paris 2024, la Fédération Française de judo a dévoilé une partie de la délégation tricolore qui prendra part aux épreuves des prochains Jeux Olympiques, qui auront lieu du 27 juillet au 3 août prochains au Grand Palais Ephémère, installé sur le Champ de Mars. Trois ans après avoir été porte-drapeau puis championne olympique à Tokyo, Clarisse Agbégnénou a obtenu son billet pour défendre son titre dans la catégorie des moins de 63kg. Toutes trois membres de l'équipe de France sacrée au Japon en 2021, Amandine Buchard (-52kg), Sarah-Léonie Cysique (-57kg) et Romane Dicko (+78kg) n'auront plus l'incertitude concernant leur participation aux épreuves olympique l'été prochain. Shirine Boukli, quant à elle, aura à cœur de faire oublier son échec d'entrée au Nippon Budokan dans la catégorie des -48kg. Marie-Eve Gahié, quant à elle, prend le relais de Margaux Pinot chez les -70kg.

Riner en quête d'un troisième titre

En ce qui concerne l'équipe de France masculine, Teddy Riner sera bien au rendez-vous dans la catégorie des +100kg. Alors qu'il a obtenu en mai dernier son onzième titre de champion du monde, le natif de Pointe-à-Pitre entend prendre sa revanche de Tokyo. Le troisième titre olympique individuel lui avait échappé après une défaite en quarts de finale face à Tamerlan Bashaev avant d'aller chercher le bronze. A Paris, l'objectif sera de conquérir une nouvelle médaille d'or pour l'inscrire un peu plus dans la légende de son sport. Récemment sacré champion d'Europe des -60kg à Montpellier, Luka Mkheidze aura l'opportunité de faire mieux à Paris qu'à Tokyo, où il avait remporté la médaille de bronze. Tous deux sur la troisième marche du podium dans l'Hérault, respectivement chez les -66kg et les -81kg, Walide Khyar et Alpha Diallo ont convaincu la fédération de leur faire confiance l'été prochain. Cette sélection de dix judokas devra être complétée dans les mois à venir, avec certaines catégories qui seront âprement disputées dans les rangs tricolores.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.