Judo - Championnats d'Europe : Gahié en finale, Djalo en lice pour le bronze, Agbegnenou ne sera pas médaillée

Marie Mahé, Media365, publié le samedi 04 novembre 2023 à 15h46

Ce samedi, dans le cadre des championnats d'Europe de judo, qui se déroulent actuellement du côté de Montpellier, Marie-Eve Gahié sera en lice pour aller chercher le titre. Alpha Djalo, quant à lui, tentera d'aller décrocher le bronze. En revanche, Clarisse Agbegnenou n'obtiendra pas de médaille.

Une nouvelle finale pour l'équipe de France de judo ! Ce samedi, à l'occasion des championnats d'Europe qui se déroulent actuellement du côté de Montpellier, Marie-Eve Gahié a assuré sa place pour la finale. Chez les dames, dans la catégorie des -70kg, la Française, dans la poule C, était exemptée du premier tour. Lors de son entrée en lice, la Tricolore, championne du monde en 2019 et championne d'Europe en 2022, a ensuite battu la Suissesse Gioia Vetterli, par ippon. Avant d'enchaîner avec l'Allemande Miriam Butkereit. Lors des quarts de finale, la Slovène Anka Pogacnik a subi le même sort. Tout comme la Grecque Elisavet Telsidou, lors des demi-finales. Pour tenter d'aller décrocher le titre, Gahié devra battre la Russe Madina Taimazova.

Agbegnenou, la déception

Dans cette même catégorie, une autre Française était engagée, à savoir Margaux Pinot. La Tricolore, championne d'Europe en 2020, n'a pas passé le cap des huitièmes de finale, stoppée par la Russe Madina Taimazova, qui s'est imposée par waza-ari. Exemptée du premier tour, Pinot, dans la poule A, avait pourtant parfaitement bien négocié son entrée en lice, contre la Danoise Emilie Sook, grâce à un waza-ari. Avant donc ensuite de chuter dès son combat suivant. Dans la catégorie des -63kg, Clarisse Agbegnenou nourrissait logiquement de grosses ambitions. La légende du sport français (31 ans), double championne olympique, sextuple championne du monde et quintuple championne d'Europe, avait parfaitement bien entamé sa journée. Dans la poule A, la Tricolore a facilement passé le premier tour, contre la Croate Katarina Kristo, par immobilisation. Avant d'enchaîner face à la Finlandaise Emilia Kanerva. En quarts de finale, la Française a fini par chuter, contre Laura Fazliu. Une adversaire qu'elle rencontrait pour la deuxième fois, pour une deuxième défaite à l'arrivée. Reversée en repêchages, Agbegnenou a ensuite rencontré la Hongroise Szofi Ozbas. Une adversaire qui l'a battue et privée d'une potentielle médaille de bronze.

Djalo, une première médaille à aller chercher

Chez les hommes, dans la catégorie des -81kg, Alpha Oumar Djalo, exempté du premier tour, a parfaitement entamé sa journée, face au Suisse Lukas Wittwer, grâce à un waza-ari. En quarts de finale, le Français de 27 ans a ensuite pris le dessus sur le Bulgare Georgi Gramatikov, pour remporter la poule D, par hansoku make. En demi-finales, le Tricolore n'a ensuite pas réussi l'exploit, face au Géorgien Tato Grigalashvili, champion du monde et d'Europe en titre. Malgré tout, Djalo sera en lice, plus tard dans la journée, pour un ultime combat. Afin d'aller chercher la médaille de bronze. Une première médaille pour lui en individuel dans un grand championnat. Ce sera contre le Belge Matthias Casse, numéro un mondial. Dans la catégorie des -73kg, chez les hommes, l'aventure européenne s'est rapidement arrêtée pour Joan-Benjamin Gaba. Dans la poule B, le Français, aujourd'hui âgé de seulement 22 ans, s'est incliné au premier tour, au Golden Score et par waza-ari, contre le Serbe Bajsangur Bagajev.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.