XV de France : Willemse out 4 semaines

XV de France : Willemse out 4 semaines©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le jeudi 03 novembre 2022 à 16h29

Forfait avec le XV de France, Paul Willemse sera écarté des pelouses pendant quatre semaines annonce ce jeudi son club de Montpellier.



L'entraînement de ce mercredi du XV de France annonçait la couleur quant à l'équipe amenée à affronter l'Australie ce samedi au Stade de France. Et la tendance s'est confirmée avec l'annonce du XV de départ de Fabien Galthié ainsi que des éléments choisis pour occuper le banc des remplaçants. Cyril Baille, de retour de blessure et avec moins d'un match de Top 14 dans les jambes cette saison a donc été titularisé tandis que Mohamed Haouas a pour sa part été éjecté de la feuille de match, au profit de Sipili Falatea, doublure de Uini Atonio au poste de pilier droit.


En revanche, l'absence de Paul Willemse sur le pré ce mercredi ne semblait guère des plus alarmantes. Une "petite gêne musculaire" avait été évoquée et son remplacement par Thibaud Flament dans l'équipe des titulaires s'apparentait davantage à un intérim de la part du 2eme ligne toulousain tant le colosse du MHR pèse dans le jeu et dans le dispositif du sélectionneur tricolore. Toutefois, le verdict de ses examens complémentaires est tombé ce jeudi et il révèle une lésion musculaire aux ischio-jambiers droits informe le club de Montpellier par le biais de son compte Twitter.

Rendez-vous manqué avec l'Afrique du Sud

"On se blesse aux entraînements parce que l'intensité et la vitesse sont supérieures à celle d'un match" a commenté Fabien Galthié devant la presse ce jeudi. Alors que son manager, Raphaël Ibanez, avait avancé une période d'indisponibilité de quinze jours, le MHR s'est voulu plus prudent. Une convalescence de quatre semaines est annoncée par les Héraultais. Par conséquent, les chances de voir le joueur d'origine sud-africaine affronter les Springboks à Marseille le 12 novembre à l'Orange Vélodrome ont été hypothéquées. Idem pour le France - Japon du 20 novembre à Toulouse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.