XV de France : L'état d'esprit de Dupont avant sa première de capitaine

XV de France : L'état d'esprit de Dupont avant sa première de capitaine©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 06 novembre 2021 à 15h55

Nommé capitaine de l'équipe de France pour la tournée de novembre, Antoine Dupont vit sereinement les choses.



La tournée d'automne du XV de France débute ce samedi soir au Stade de France (coup d'envoi à 21 heures) contre l'Argentine. Les hommes de Fabien Galthié affronteront ensuite la Géorgie, le 14 novembre à Bordeaux (14h), et concluront face à la redoutable Nouvelle-Zélande, encore au Stade de France le 20 novembre (21h). Face aux Pumas, Matthieu Jalibert et Romain Ntamack seront associés au milieu du terrain. Autre fait remarquable : en l'absence de Charles Ollivon, Antoine Dupont sera le capitaine des Bleus.

Dupont : « Ça oblige à être exemplaire, à donner le meilleur de soi »


« Capitaine de l'équipe de France, c'est beaucoup de fierté. Il suffit de voir le patrimoine, voir les noms de ceux qui ont été capitaines avant. Ça oblige à être exemplaire, à donner le meilleur de soi », a commenté le jeune Français qui a vécu une bonne semaine dans son nouveau rôle. « Cela s'est plutôt bien passé. Déjà, on était tous contents de retrouver les Bleus à Marcoussis parce que ça faisait assez longtemps, a-t-il dit alors que de nombreux cadres, dont lui-même, avaient été exemptés de la tournée estivale en Australie. Quant au rôle de capitaine, disons que j'avais déjà un rôle de leader dans cette équipe, avec d'autres joueurs. C'est sûr que c'est une fonction supplémentaire mais elle ne change pas tant de choses que cela. »

Sur ses gardes avant l'Argentine

Dupont va retrouver l'Argentine, un adversaire déjà affronté au cours de la dernière Coupe du Monde. Cela s'était bien achevé pour les Bleus, victorieux (23-21). « Ils ont toujours cet état d'esprit, le bonheur et la fierté de porter ce maillot, se méfie le joueur du Stade Toulousain. Je n'ai pas souvenir de les avoir vus passer à côté d'un match sur l'état d'esprit, l'engagement. Et à chaque fois qu'ils affrontent les grandes nations, ils sont dangereux. Leurs coeurs battent plus fort. L'an dernier, personne ne s'attendait à ce qu'ils battent les All Blacks et ils l'ont fait. » Dans l'historique des confrontations, la France mène 37 victoires à 14 (1 nul).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.