XV de France : Ibanez a compté "35 joueurs pas sélectionnables"

XV de France : Ibanez a compté "35 joueurs pas sélectionnables"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 24 juin 2021 à 21h14

Personne ne vraiment qu'attendre des trois matchs du XV de France en Australie, une tournée qui débutera dans deux semaines et durera dix jours. Cette fenêtre internationale s'avère toujours extrêmement mal placée.



Le XV de France vit un moment "pas commun" depuis son arrivée en Australie, comme l'explique Raphaël Ibanez à l'AFP : "Une présence policière autour de l'hôtel, avec des repas pris dans nos chambres dans l'attente de nos tests PCR... Ils se sont tous révélés négatifs, ça nous a permis d'entrer dans notre bulle collective." Les Bleus affronteront les Wallabies à trois reprises en dix jours, du 7 au 17 juillet. "Le groupe est très attentif, extrêmement concentré, poursuit le manager. Il y a beaucoup d'aspects stratégiques que ce jeune groupe doit assimiler. Dans l'état d'esprit, on est sur la bonne voie. Par petits groupes, sur la base d'entretiens individuels, puis en réunion collective, nous cherchons à gagner du temps pour donner un maximum d'expérience et de confiance à ce groupe."

Fabien Galthié, comme souvent sur ces tournées d'été, doit faire avec un effectif largement remanié. "On s'aperçoit que 35 joueurs n'ont pas été sélectionnables, entre la finale du Top 14, les blessures et les joueurs à laisser au repos, déplore encore Ibanez. Il y aura trois matchs en dix jours, avec 22 joueurs qui n'ont jamais joué en équipe de France, donc je ne vais pas faire de pronostics sur ces matchs qui nous attendent. Cette tournée doit être le temps de la révélation pour beaucoup de jeunes joueurs. Ce que nous souhaitons, c'est une vraie et saine émulation au sein du XV de France. Un des enjeux, c'est d'accentuer l'émulation au sein du groupe. On va dépasser le stade de l'apprentissage express." Ibanez a enfin annoncé que Frédéric Michalak, toujours résident australien, serait présent sur cette tournée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.