XV de France : Comment Galthié bâtit ses succès ?

XV de France : Comment Galthié bâtit ses succès ?©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 16 novembre 2022 à 18h54

Ce mercredi face à la presse, Fabien Galthié a révélé une de ses méthodes de travail. Et visiblement fiable, celle-ci lui apporte énormément de satisfaction.



Ce n'est désormais plus un secret, Fabien Galthié est un véritable monstre médiatique. Généralement, chacune de ses sorties livre des enseignements, sur le plan sportif et/ou managérial, à l'image de ses interventions sur le plateau de télévision du Canal Rugby Club de Canal+ aux mois de septembre 2021 et 2022. Ce mercredi au Centre National du Rugby où il prépare le dernier test-match du XV de France, opposé au Japon dimanche à Toulouse, il a une nouvelle fois donné du grain à moudre à la presse.

Le sélectionneur tricolore a présenté aux médias SAS France, le leader mondial de l'analytique dont la base de données statistiques repose sur 1438 matchs de rugby. Cette révélation, anodine en apparence, expose en réalité un des atouts majeurs de la recette Galthié et ses axes de travail. "Avec ces données, on a ouvert le champ des possibles dans l'analyse de l'adversaire en répondant simplement à ces deux questions : 'Qu'ont fait les équipes qui les ont battus ? Qu'ont fait les équipes qui ont échoué ?' Tout ça est très important pour nous" a déclaré le patron des Bleus.


Accordant une grande importance au moindre détail, l'ancien demi de mêlée précise davantage son utilisation de tous ces chiffres mis à sa disposition. "On est capable de juger la qualité individuelle d'un joueur. En revanche, les données collectives nous intéressent dans ce jeu où le visage du terrain change toutes les 3 secondes. A-t-on été prêt défensivement à répondre à ces 3 secondes, que ce soit pour attaquer ou défendre ? Les hommes et le système ont-ils été bien en place ?" a-t-il détaillé.

"C'est nous qui dirigeons les chiffres"

Néanmoins, Fabien Galthié l'assure, ce ne sont pas les statistiques qui font gagner des matchs. Le facteur humain et la vérité du rectangle vert primeront toujours. "On peut en revanche jamais prévoir le scénario d'un match, vous l'avez d'ailleurs constaté samedi, face aux Springboks. Ce ne sont pas les chiffres qui nous dirigent. C'est nous qui dirigeons les chiffres. Les décisions, on les prend avec notre intuition et notre savoir-faire. Pendant le match, je ne suis par exemple connecté à aucun ordinateur."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.