XV de France : Galthié livre neuf noms et attend un OVNI

XV de France : Galthié livre neuf noms et attend un OVNI©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 06 septembre 2021 à 10h15

Invité dimanche du Canal Rugby Club, Fabien Galthié a dévoilé neuf noms de joueurs sur lesquels il compte à l'avenir. Le sélectionneur du XV de France est également certain de pouvoir de nouveau compter sur un OVNI, comme l'avaient été tour à tour Haouas, Villière et Jaminet.


Neuf noms et un OVNI attendu. Au retour de la tournée en Australie auréolée de cette victoire historique du 13 juillet dernier face aux Wallabies lors du deuxième test alors que le groupe était privé de nombreux cadres (22 joueurs sur les 42 ne comptaient aucune sélection), Fabien Galthié est déjà penché sur la suite. Invité dimanche du Canal Rugby Club sur Canal Plus, le sélectionneur du XV de France a dressé un état des lieux à presque deux ans jour pour jour de cette Coupe du Monde que les Bleus auront la chance de disputer à domicile. Le Gersois a notamment dévoilé les noms de neuf joueurs qui vont venir très vite s'ajouter au nombre impressionnant des sélectionnés du moment, qui se porte à 67. Il s'agit de l'ailier toulousain Matthis Lebel, de celui du Racing 92 Donovan Taofifenua, des deuxième-ligne Thibaud Flament (Toulouse), Florian Verhaeghe (Montpellier), Florent Vanverberghe (Castres), Thomas Lavault (La Rochelle). Les piliers Thierry Païva (Bordeaux-Bègles) et Reda Wardi (La Rochelle) vont eux aussi venir gonfler le nombre des capés, au même titre que le demi de mêlée bordelais Maxime Lucu (Bordeaux-Bègles).

Galthié : "Chaque année, on a un OVNI. Il va en arriver un encore"

"Il y a neuf noms que je peux citer. Il y a Mathis Lebel. Il tape à la porte, mais on n'a pas pu le prendre. Il y a Taofifenua, Flament, qui joue. Il y a Verhaegue, qui a joué hier (dimanche) avec Montpellier, Vanverberghe, que l'on n'a pas pu caper, Lavault. A gauche, il y a Païva, qui joue à Bordeaux, Wardi et Lucu, que l'on n'a pas pu sélectionner", a révélé Galthié, sans cacher qu'il espère qu'il aura de nouveau la chance de voir surgir un... OVNI. "Plus un joueur, un OVNI. Chaque année, on en a un, d'OVNI. On a eu "Momo" (Mohamed) Haouas en OVNI. Il y a eu Gabin Villière (Toulon), autre OVNI, et Melvyn Jaminet. Il va en arriver un, peut-être de Pro D2". A propos du jeune arrière novice de Perpignan (22 ans), alors en Pro D2, venu crever l'écran lors de la dernière tournée alors qu'il n'avait encore jamais eu sa chance avec les Bleus ni disputé le moindre match de Top 14, Galthié a par ailleurs précisé qu'il avait appris au Catalan, qui s'attendait à ne pas disputer davantage qu'un match en Australie (le premier) - son erreur en fin de match avait coûté la victoire aux Bleus - qu'il allait "non seulement rejouer mais en plus buter, car tu es à cent pour cent et que tu es le meilleur buteur". Pour la plus grande surprise de Jaminet, titulaire et héros (sept pénalités, une transformation) lors de ce succès désormais célèbre du 13 juillet dernier alors que la France attendait une victoire en terres australiennes depuis 31 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.